Virginie Bonnaillie-Noël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Virginie Bonnaillie-Noël
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (42 ans)
CalaisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinction

Virginie Bonnaillie-Noël, née le à Calais est une mathématicienne et directrice de recherche française spécialiste de l'analyse numérique. Ses thèmes de recherche concernent les équations aux dérivées partielles, l’analyse asymptotique, spectrale et numérique de problèmes issus de la physique ou de la mécanique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses années de classes préparatoires au lycée Faidherbe de Lille entre 1994 et 1997, elle entre à l'Université Paris-Sud où elle obtient une licence en 1998 et une maitrise en 1999. La même année, elle est admise à l'École normale supérieure Paris-Saclay (ENS) où elle obtient l'agrégation en 2000 avec comme option l'analyse numérique. En 2001, elle y obtient un Diplôme d’Études Approfonfies d'analyse Numérique et équations aux dérivées partielles. Entre 2001 et 2003 elle effectue une thèse sous la direction de François Alouges et Bernard Helffer intitulée Analyse mathématique de la supraconductivité dans un domaine à coins : méthodes semi-classiques et numériques[1]. En 2004, elle entre à l’Institut de Recherche Mathématiques de Rennes (IRMAR) en tant que chargée de recherche. En 2011, elle obtient l'habilitation à diriger des recherches[2] à l'université Rennes I. En 2014, elle quitte l'IRMAR pour diriger ses recherches au département de mathématiques et applications de l'ENS[3].

Responsabilités et engagements[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]