Vireux-Wallerand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vireux-Wallerand
Vireux-Wallerand
Hôtel de ville.
Blason de Vireux-Wallerand
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Charleville-Mézières
Intercommunalité Communauté de communes Ardenne rives de Meuse
Maire
Mandat
Bernard Dekens
2020-2026
Code postal 08320
Code commune 08487
Démographie
Gentilé Viroquois [1]
Population
municipale
1 942 hab. (2018 en diminution de 3,53 % par rapport à 2013)
Densité 92 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 05′ 04″ nord, 4° 43′ 51″ est
Altitude Min. 107 m
Max. 368 m
Superficie 21,07 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Givet
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Vireux-Wallerand
Géolocalisation sur la carte : Ardennes
Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Vireux-Wallerand
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vireux-Wallerand
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vireux-Wallerand

Vireux-Wallerand est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Viroquois (un Viroquois, une Viroquoise). Ils avaient comme sobriquet les Bayamons ou Bohemons, Wallerand étant aux comtes de Luxembourg rois de Bohème[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Vireux-Wallerand
Vireux-Molhain Aubrives
Montigny-sur-Meuse Vireux-Wallerand
Haybes Hargnies

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Vireux-Wallerand est une commune rurale[Note 1],[3]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine de Vireux-Wallerand, une agglomération intra-départementale regroupant 2 communes[6] et 3 460 habitants en 2017, dont elle est ville-centre[7],[8]. La commune est en outre hors attraction des villes[9],[10].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (80,2 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (80,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (79,9 %), prairies (8,9 %), zones urbanisées (5,8 %), eaux continentales[Note 2] (3,4 %), terres arables (1,5 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (0,3 %), cultures permanentes (0,1 %)[11].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[12].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1790   Antoine Joseph Bertrand    
? 1876 Lavocat[13]    
1877 ? Lambert[14]    
Les données manquantes sont à compléter.
Maire en 1967 ? André Ebling UNR  
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 juin 1995 Guy Rossion[15]   Ancien contremaître sidérurgiste
juin 1995 En cours
(au 27 mai 2020)
Bernard Dekens
Réélu pour le mandat 2020-2026 [16]
UMPLR Pharmacien
Conseiller régional de Champagne-Ardenne (2010 → 2015)
Président de la CC Ardenne rives de Meuse (2008 → )
Les données manquantes sont à compléter.

Vireux-Wallerand a adhéré à la charte du parc naturel régional des Ardennes, à sa création en [17].

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • le domaine château le Risdoux à Vireux-Wallerand.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Vireux-Wallerand

Les armes de Vireux-Wallerand se blasonnent ainsi :

d’azur au chevron d’or accompagné, en chef de deux étriers d’argent et en pointe d’un trèfle du même [18].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/ardennes-08
  2. Géographie Traditionnelle et populaire du département des Ardennes, Octave Guelliot, réédition de 1975, Librairie Guenegaud
  3. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Unité urbaine 2020 de Vireux-Wallerand », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  9. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  11. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  12. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  13. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1876, p207.
  14. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1877, p239.
  15. Avis de décès de Monsieur Guy ROSSION, 17 juillet 2018
  16. https://reader.cafeyn.co/fr/1926593/21598912
  17. Création du PNR des Ardennes
  18. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=2603

Liens externes[modifier | modifier le code]