Violet (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Violet (homonymie).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

VIOLET
Image illustrative de l'article Violet (entreprise)

Création 2003
Fondateurs Rafi Haladjian[1], Olivier Mével[1], Mikael Salaun, Christophe Rebours et Sylvain Huet
Forme juridique société anonyme
Siège social Drapeau de la France (France)
Actionnaires Aldebaran RoboticsVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité robotique
Produits Nabaztag
Mir:ror
Nanoztag
Ztamp:s
Karotz
Société mère Aldebaran Robotics
Site web www.violet.net

Violet est une société française spécialisée dans la robotique ludique. Elle a été fondée en juin 2003 par Olivier Mével, Mikael Salaun, Christophe Rebours, Sylvain Huet et Rafi Haladjian. Les activités de Violet appartenaient depuis 2009 à la société Mindscape qui les cèdent à son tour à Aldebaran Robotics en octobre 2011. Son activité est de développer des technologies, produits et services qui permettent de rendre communicants des objets hier inertes.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

  • La société est créée en juin 2003.
  • En novembre 2008, Violet lance les Ztamp:s qui sont des petites radio-étiquette à coller.
  • Le , Violet est placée en redressement judiciaire et recherche un repreneur jusqu'au [2], date à laquelle les trois offres présentées sont rejetées. Après un retravail et une nouvelle présentation par les éventuels repreneurs[3], Violet est finalement rachetée par Mindscape le pour un montant de 350 000 €[4],[5].
  • Le 23 juin 2011, la société Mindscape a annoncé sa mise sous procédure de redressement judiciaire[6].
  • Le 6 octobre 2011, Aldebaran Robotics annonce la reprise de Karotz[7].

Produits phares[modifier | modifier le code]

Avec Nabaztag et Mir:ror, Violet souhaite démocratiser l'usage des RFID et se veut pionnier de l'Internet des objets[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Qui est Violet ? - Fondateurs », sur le site de Violet (consulté le 27 mars 2011).
  2. Olivier Chicheportiche, « Violet (Nabaztag) en redressement judiciaire est à la recherche d'un repreneur », Challenges.fr,‎ (consulté le 18 octobre 2009).
  3. Olivier Chicheportiche, « Ça sent le sapin pour les lapins Nabaztag (Violet) », NouvelObs.com,‎ (consulté le 18 octobre 2009).
  4. Jérôme Bouteiller, « Mindscape rachète officiellement Violet et son Nabaztag », NetEco,‎
  5. « Violet (Nabaztag) est finalement sauvé par Mindscape » sur pcinpact.com
  6. http://hugin.info/143503/R/1525719/461374.pdf
  7. Annonce de Bruno Maisonnier de la reprise par Aldebaran Robotics [1]
  8. Martine Moreau et Pascal Gradmaison, « Extension du domaine du net » dans Le Figaro, 9 janvier 2009, [lire en ligne (page consultée le 10 janvier 2009)].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Violet (entreprise).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]