Vinon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Vinon-sur-Verdon
Vinon
Le lavoir.
Le lavoir.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Bourges
Canton Sancerre
Intercommunalité Communauté de communes du Sancerrois
Maire
Mandat
Marie-France Marix
2014-2020
Code postal 18300
Code commune 18287
Démographie
Population
municipale
307 hab. (2014)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 17′ 10″ nord, 2° 49′ 37″ est
Altitude Min. 158 m – Max. 326 m
Superficie 18,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vinon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vinon

Vinon est une commune française située dans le département du Cher, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bué Sancerre Thauvenay Rose des vents
N Saint-Bouize
O    Vinon    E
S
Veaugues Gardefort Feux

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Vinon (Cher).svg

Les armoiries de Vinon se blasonnent ainsi :

D'or au cep de vigne de sinople fruité de pourpre, entourant un échalas de sable, terrassé de terre labourée au naturel, à la jumelle d'azur en chef.

Redessinées par : Jean-Paul Fernon, elles ont été adoptées en 1988.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Marie-France Marix DVD Retraitée
2001 2014 Jacques Hainguerlot    
1977 2001 Hubert Bonnin   Entrepreneur en bâtiment
1971 1977 Denizet Pierre    
1962 1971 Leger Clément    
1953 1962 Hainguerlot Tom    
1948 1953 Madame Denizet Auguste    
1935 1948 Morin Georges    
1929 1935 Rebout Emile    
1900 1929 Lemoine Auguste    
1892 1900 Guerry Etienne    
1881 1892 Hautin François    
1878 1881 Chevalier Stanislas    
1876 1878 Hautin François    
1874 1876 Chevalier Stanislas    
1871 1874 Bouchard Jacques    
1869 1871 Chevalier Stanislas    
1864 1869 Lamarre Ferdinand    
1852 1864 Regnault Albert    
1848 1852 Bonnet Jean    
1831 1848 Feuillet Jacques    
1821 1831 Blanchard Jacques    
1815 1821 De Montergue    
1812 1815 Feuillet Jacques    
1800 1812 Jullien Edme    
1795 1800 Gauvin Jean    
1790 1795 Vimon Louis    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 307 habitants, en augmentation de 17,62 % par rapport à 2009 (Cher : -0,24 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
560 516 480 528 480 595 588 654 655
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
671 685 709 735 727 724 723 1 010 692
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
626 600 551 491 455 452 440 379 317
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
283 269 260 271 313 280 265 302 307
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Le pic du recensement de 1891, où la population est supérieure de 40% à celle des recensements précédent et suivant (soit environ 300 habitants supplémentaires), s'explique par la construction de la ligne de chemin de fer à double voie reliant Bourges à Cosne-sur-Loire. Les moyens mécaniques étant peu ou pas utilisés, une importante main d’œuvre est nécessaire pour réaliser les travaux (édification de multiples bâtiments, de ponts, de remblais, creusement de tranchées, pose de ballasts, des voies...) et repart une fois les travaux terminés.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale de Vinon.
  • L'église paroissiale Saint-Priest.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]