Vinny Appice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vinny Appice
Heaven And Hell 2.jpg
Vinny Appice jouant dans le groupe Heaven and Hell.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Vincent Samson AppiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Batteur de heavy metal, auteur-compositeurVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Membre de
Instrument
Genre artistique

Vincent "Vinny" Appice, né le à Brooklyn, New York dans une famille d'origine italienne, est un batteur de metal, connu principalement pour sa participation dans les groupes Dio, Black Sabbath/Heaven & Hell et 3 Legged Dogg. Il est le frère cadet de Carmine Appice, qui est membre de Vanilla Fudge et de Cactus.

Appice remplace Bill Ward au sein de Black Sabbath en 1980. Il participe à l'enregistrement de l'album « Mob Rules », puis est limogé en 1983 en même temps que le chanteur Ronnie James Dio, avec lequel il fonde le groupe Dio, dont il restera membre jusqu'en 1989. Dio et lui réintégrent ensuite Black Sabbath entre 1990 et 1993, le temps d'enregistrer un nouvel album, « Dehumanizer », puis repartent former Dio. Appice en restera membre jusqu'en 1999.

En 2006, Appice, Dio, Tony Iommi et Geezer Butler fondent le groupe Heaven and Hell, qui est en fait une incarnation de Black Sabbath se focalisant sur les enregistrements du groupe au cours des années Dio. Heaven And Hell boucle plusieurs tournées internationales et enregistre un nouvel album, « The Devil You Know », en 2009. L'année suivante, le groupe est dissous consécutivement au décès de Dio.

Appice occupe depuis le poste de batteur dans un groupe entièrement nouveau baptisé Kill Devil Hill, aux côtés de Dewey Bragg, Mark Zavon (ex-Ratt, ex-W.A.S.P.) et Rex Brown (ex-Pantera)[1].

En 2013 Vinny Appice joue sur la plupart de titres (8 titres sur 11) de l'album Big Trouble du groupe Hollywood Monsters avec la participation de Steph Honde (chant et guitare), Don Airey (orgue), Tim Bogert (basse) et Paul Di'Anno (chant, bonus track). L'album sort en 2014[2].

Équipement[modifier | modifier le code]

  • Batterie : DDrum.
  • Cymbales : Istanbul Mehmet.
  • Peaux : Evans.
  • Baguettes : Vic FIRTH.

Discographie[modifier | modifier le code]

John Lennon[modifier | modifier le code]

  • Walls and Bridges (hand claps on "Whatever Gets You Thru the Night"; uncredited) (1974)

Rick Derringer[modifier | modifier le code]

  • Derringer (1976)
  • Sweet Evil (1977)
  • Derringer Live (1977)

Axis[modifier | modifier le code]

  • It's A Circus World (1978)

Ray Gomez[modifier | modifier le code]

  • Volume (1980)

Black Sabbath[modifier | modifier le code]

  • Mob Rules (1981)
  • Live Evil (1982)
  • Dehumanizer (1992)
  • Black Sabbath: The Dio Years (2007)
  • Live at Hammersmith Odeon (2007)

Dio[modifier | modifier le code]

  • Holy Diver (1983)
  • The Last in Line (1984)
  • Sacred Heart (1985)
  • Intermission (1986)
  • Dream Evil (1987)
  • Strange Highways (1993)
  • Angry Machines (1996)
  • Inferno - Last in Live (1998)

Hear 'N Aid[modifier | modifier le code]

  • Hear 'n Aid - "Stars" (1986)

World War III[modifier | modifier le code]

  • World War III (1990)

War & Peace[modifier | modifier le code]

  • The Flesh & Blood Sessions (1999 / 2013)

Raven Storm[modifier | modifier le code]

  • The Storm Project (2001)

Mark Boals[modifier | modifier le code]

  • Edge of the World (2002)

Power Project[modifier | modifier le code]

  • Dinosaurs (2006)

3 Legged Dogg[modifier | modifier le code]

  • Frozen Summer (2006)

Heaven and Hell[modifier | modifier le code]

  • Live from Radio City Music Hall (2007)
  • The Devil You Know (2009)
  • Neon Nights: 30 Years of Heaven & Hell (2010)

Kill Devil Hill[modifier | modifier le code]

  • Kill Devil Hill (2012)
  • Revolution Rise (2013)

Suncrown[modifier | modifier le code]

  • "Children of the Sea" (Black Sabbath cover) (2012)

Hollywood Monsters[modifier | modifier le code]

  • Big Trouble (2014)

WAMI[modifier | modifier le code]

  • Kill the King (2014)

Martiria[modifier | modifier le code]

  • Revolution (2014)

Toehider[modifier | modifier le code]

  • Mainly Songs About Robots (2015)

Ian Ray Logan & Serpent´s Ride[modifier | modifier le code]

  • Between Lights and Shadows (2016)

Joel Hoekstra's 13[modifier | modifier le code]

  • Dying To Live (2015)
  • Running Games (2021)

Stonehand[modifier | modifier le code]

  • When The Devil Comes (2015)

Resurrection Kings[modifier | modifier le code]

  • Resurrection Kings (2016)

Last in Line[modifier | modifier le code]

  • Heavy Crown (2016)
  • II (2019)

Ian Ray Logan & King of Twilight[modifier | modifier le code]

  • Reaching Dreams (on "Success Is to Live (the Life)") (2017)

Adrian Raso[modifier | modifier le code]

  • Frozen in Time (2017)

The One Man Electrical Band[modifier | modifier le code]

  • Symptom of the Universe (2017)
  • Dark Things (2018)

Appice[modifier | modifier le code]

  • Sinister (2017) (with his brother Carmine Appice)

Stagma[modifier | modifier le code]

  • Stagma (2018)

Concreto (Brazilian Band)[modifier | modifier le code]

  • Lama EP (2018)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « HEAVEN & HELL's VINNY APPICE Launches New Band », blabbermouth.net, 26/10/2010
  2. Hollywood Monsters Signs With Mausoleum, le 5 mai 2014, sur www.rockngrowl.com. Consulté le 5 janvier 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]