Vingt-sixième législature de la République de Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
26e législature de la Grande Assemblée nationale de Turquie
Türkiye Büyük Millet Meclisi
26. Dönemi

26e législature

Description de l'image Parliament of Turkey November 2015.svg.
Présentation
Type Parlement monocaméral
Présidence
Président İsmail Kahraman (AKP)
Élection
Premier vice-président Ahmet Aydın (AKP)
Élection
Deuxième vice-président Ayşe Nur Bahçekapılı (AKP)
Élection
Troisième vice-président Akif Hamzaçebi (CHP)
Élection
Quatrième vice-présidente Pervin Buldan (HDP)
Élection
Structure
Membres 550
Groupes politiques
Élection
Système électoral Méthode d'Hondt
Dernière élection Élections législatives turques de novembre 2015
Description de cette image, également commentée ci-après
Grande Assemblée nationale de Turquie (novembre 2015)
Divers
Site web http://www.tbmm.gov.tr

La vingt-sixième législature de la République de Turquie (en turc Türkiye Büyük Millet Meclisinin 26. Dönemi) est la composition de la Grande assemblée nationale de Turquie issue des élections législatives anticipées tenues le .

La 27e législature lui fera suite en 2018.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle fait suite à la 25e législature, où le Parti de la justice et du développement (AKP), pour la première fois depuis 2002, est mis en situation de minorité. Un gouvernement de coalition n'ayant pas été constitué avec les autres groupes parlementaires, Recep Tayyip Erdoğan dissout l'assemblée et convoque des élections législatives anticipées en novembre 2015.

La 26e législature commence à siéger sous le gouvernement Davutoğlu II, dont la démission a été remise, selon l'article 114, par Ahmet Davutoğlu à Recep Tayyip Erdoğan. Chargé de la tenue des élections législatives comme défini dans l’article 114 de la Constitution de 1982, ce gouvernement provisoire n'a pas requis de vote de confiance de la part de la 25e législature. Il est dans sa quasi-totalité composé de personnalités formellement rattachées à l'AKP ou proche de lui.

Les élections se sont tenues dans un climat particulièrement violent, en raison de la reprise du conflit kurde notamment dans le sud-est de pays, et de plusieurs attentats dont celui d'Ankara qui s'est produit trois semaines avant l'élection.

L'AKP, qui a obtenu près de 49,5% des suffrages exprimés, retrouve la majorité absolue des sièges du parlement, sans pour autant avoir atteint les deux tiers requis pour rendre possibles les réformes constitutionnelles voulues par Recep Tayyip Erdoğan, qui visent à faire évoluer les institutions vers un régime présidentiel.

La 26e législature prend fin le . Elle est suivie par la 27e législature, élue le .

Présidence[modifier | modifier le code]

La première séance se tient le mardi 17 novembre 2015 et la prestation de serment du nouveau président le dimanche 22[1]. La présidence est d'abord assurée par un bureau d’âge, constitué du député le plus âgé, qui assure la présidence, et du député le plus jeune qui assure la vice-présidence. L'ancien secrétaire général du CHP Deniz Baykal, qui avait assuré la présidence en tant que doyen de la législature précédente, retrouve sa fonction à l'ouverture de la législature[2],[1] ainsi que Dilek Öcalan qui occupe cette fonction pour la seconde fois[1]. Le reste de la vice-présidence est constituée des députés les plus jeunes : Tuğba Hezer Öztürk, Burcu Çelik Özkan et Ayşe Acar Başaran du Parti démocratique des peuples (HDP), Sena Nur Çelik du Parti de la justice et du développement (AKP) et d'Eren Erdem du Parti républicain du peuple (CHP)[1].

Le İsmail Kahraman, député AKP de la province d'Istanbul et réputé proche de Recep Tayyip Erdoğan (ils sont tous deux natifs de la province de Rize), est élu à la présidence de l'assemblée avec 316 voix[3],[4],[5].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition par formation politique[modifier | modifier le code]

Les députés des différents groupes sont répartis dans l'assemblée en fonction de leur taille, dans cet ordre, de gauche à droite : AKP, CHP, HDP et MHP[1].

La composition politique de l'assemblée est la suivante[6],[7] :

Parti Idéologie Sièges Président de groupe Vice-président au divan
Parti de la justice et du développement
Adalet ve Kalkınma Partisi (AKP)
Droite
Libéralisme économique
Conservatisme social
Démocratie islamique
317 / 550
Parti républicain du peuple
Cumhuriyet Halk Partisi (CHP)
Centre gauche
Social-démocratie
Républicanisme
Kémalisme
134 / 550
Parti démocratique des peuples
Halkların Demokratik Partisi (HDP)
Gauche
Autonomie démocratique
Écologie politique
féminisme
59 / 550
Parti d'action nationaliste
Milliyetçi Hareket Partisi (MHP)
Droite à extrême droite
Nationalisme
40 / 550

Membres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (tr) « TBMM’de yemin töreni yarın », sur t24.com.tr, (consulté le 16 novembre 2015).
  2. (tr) « MHP'ye TBMM salonu'nda da darbe... », sur milliyet.com.tr, (consulté le 2 novembre 2015).
  3. (tr) Agence Anadolu, « TBMM'nin yeni Başkanı İsmail Kahraman oldu », sur aa.com.tr, (consulté le 25 novembre 2015).
  4. (tr) Grande Assemblée nationale de Turquie, « Türkiye Büyük Millet Meclisi Başkanlık Divanı », sur tbmm.gov.tr (consulté le 25 novembre 2015).
  5. (tr) BBC, « TBMM'nin yeni başkanı İsmail Kahraman », sur bbc.com, (consulté le 25 novembre 2015).
  6. (tr) « Seçim Sonuçları », sur ntv.com, (consulté le 2 novembre 2015).
  7. (tr) « Türkiye Genel Seçimleri » [archive du ], sur aa.com.tr, (consulté le 2 novembre 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]