Vingt-quatre heures chez les Martiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vingt-quatre heures chez les Martiens
Bande-annonce

Titre original Rocketship X-M
Réalisation Kurt Neumann
Scénario Orville H. Hampton
Kurt Neumann
Dalton Trumbo
Acteurs principaux
Sociétés de production Lippert Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Durée 78 minutes
Sortie 1950

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Vingt-quatre heures chez les Martiens (Rocketship X-M) est un film américain de science-fiction réalisé par Kurt Neumann, sorti en 1950. C'est le premier film d'après guerre ayant pour thème l'exploration spatiale.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Devant un parterre de journalistes, la première mission lunaire est lancée avec la fusée « RXM » (Rocketship eXploration to the Moon) dans laquelle embarquent 4 hommes et une femme. Après un décollage réussi, l'appareil est dévié vers la planète Mars. Sur place, les astronautes découvrent les signes d'une civilisation passée très évoluée qui semble avoir été anéantie après une guerre nucléaire. Peu après, ils se font agresser par des indigènes aux corps couverts de stigmates. Corrigan puis Eckstrom sont tués. Les trois rescapés réussissent à s'échapper, mais Chamberlain est blessé. La fusée décolle. Approchant de la Terre, Van Horn constate qu'il n'y a plus d'énergie propulsive. Elle décide de contacter la base pour témoigner de leur expédition. La fusée s'écrase. En dépit de ce drame, Fleming annonce à la presse que l'expédition a prouvé que la conquête spatiale est désormais possible.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en seulement 18 jours, afin de devancer la sortie très attendue de Destination... Lune ! et de bénéficier par ricochet de la publicité pour ce film, l'un des premiers dans le genre Hard science-fiction. La deuxième partie du film, comportant les séquences martiennes, sont filmées sur pellicule avec virage rouge-sépia.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le design de la fusée RX-M provient d'une illustration publiée dans un numéro de Life daté du 17 janvier 1949. La sortie du film a lieu seulement un mois après la prépublication d'Objectif Lune d'Hergé dans le magazine Tintin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]