Vingt-quatre caprices pour violon (Paganini)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vingt-quatre Caprices pour violon
Opus 1 - MS 25
Image illustrative de l’article Vingt-quatre caprices pour violon (Paganini)
Partition du 24e caprice

Genre Capriccio
Musique Niccolò Paganini
Dates de composition 1802-1817
Fichier audio
Caprice n°24
Kyoko Yonemoto jouant le Caprice n°24

Les Vingt-quatre Caprices pour violon solo, MS 25 op. 1 sont une série de 24 capriccio, composés entre 1802 et 1817 par le violoniste et compositeur italien Niccolò Paganini, puis publiés en 1819, un des chef-d'œuvre les plus célèbres de ce violoniste virtuose le plus célèbre de son temps[1].

Les Caprices (dont le Caprice n°24 en particulier) sont une étude démonstrative concentrée de difficultés techniques extrêmes en plus d'être nouvelles pour l'époque (pizzicato à la main gauche, grands intervalles comme la dixième, utilisation des doubles, triples ou quadruples cordes, superposition de mélodies, etc.). De ce fait, ils ont rebuté maints violonistes du XIXe siècle qui les ont déclarés injouables. Le Norvégien Ole Bull fut le premier à les jouer intégralement en concert. Ils sont aujourd'hui rentrés au répertoire de concert de beaucoup de violonistes, en effet au-delà du simple exercice de virtuosité, certains renferment une valeur artistique et musicale très prononcée.

Les reprises[modifier | modifier le code]

Les Caprices, et particulièrement le Caprice n°24 (sûrement le plus connu), furent une source intense d'inspiration et de transcription pour les compositeurs des XIXe et XXe siècles. Beaucoup eurent une nette préférence pour transposer pour le piano les difficultés imposées originellement au violon. Citons :

Liste des 24 caprices[modifier | modifier le code]

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Borer, The Twenty-Four Caprices of Niccolò Paganini. Their significance for the history of violin playing and the music of the Romantic era, Stiftung Zentralstelle der Studentenschaft der Universität Zürich, Zurich, 1997
  • Constantin Mostras, 24 каприса для скрипки соло Н. Паганини: методические комментарии [=24 Caprices pour violon seul de N. Paganini: commentaires méthodiques], Moscou, Muzghiz, 1959 [165 p.]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]