Vinets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vinets
Vinets
Blason de Vinets
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Intercommunalité Communauté de communes d'Arcis, Mailly, Ramerupt
Maire
Mandat
Jessica Chainé
2020-2026
Code postal 10700
Code commune 10436
Démographie
Gentilé Vinériats, Vinériates
Population
municipale
170 hab. (2019 en diminution de 7,1 % par rapport à 2013)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 07″ nord, 4° 14′ 20″ est
Superficie 9,17 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton d'Arcis-sur-Aube
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Vinets
Géolocalisation sur la carte : Aube
Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Vinets
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vinets
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vinets

Vinets est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

En 1837 était cité au cadastre : le Bas, la Cave, le Calvaire, le Petit et le Gros Gagnage, Saint-Menge et le bois de Mailly.

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire de Vinets occupe la partie septentrionale du département de l'Aube.

Limites[modifier | modifier le code]

Il est borné au nord, par le territoire de Lhuitre ; à l'est, par la Lhuitrelle, petite rivière de 1re catégorie, qui le sépare du territoire d'Isle-Aubigny ; au sud, par l'Aube, rivière affluent de la Seine, qui le sépare des territoires de Vaupoisson, de Saint-Nabord et de Torcy-le-Petit. Enfin à l'ouest, il est limité par le territoire du Chêne.

Configuration[modifier | modifier le code]

Il a, à peu près, la forme d'un rectangle incliné vers le nord-est. Sa longueur du sud-est au nord-ouest est en moyenne de 3 800 mètres et sa largeur du nord-est au sud-ouest, de 2 500 mètres environ.

Superficie[modifier | modifier le code]

Sa superficie totale est de l'ordre de 917 hectares.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Vinets est une commune rurale[Note 1],[1]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (87,5 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (87,5 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (77,4 %), forêts (12,5 %), zones agricoles hétérogènes (10,1 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Habité au moins depuis les premiers siècles, plusieurs cimetière dont un gallo-romain furent découverts au début du XIXe siècle.
Le moulin était à l'abbaye de Marmoutier (Tours) en 1082, le four était lui à l'abbaye de Basse-Fontaine dès 1188 qui en cédait une partie des revenus à la maison Dieu-du-Chêne. Le moulin à blé appartenait à l'abbaye de la Piété-Dieu-lès-Ramerupt en 1668.
La seigneurie était presque uniquement aux seigneurs de Ramerupt.

En 1789, le village était de l'intendance et de la généralité de Châlons, de l'élection de Troyes, du bailliage de Chaumont.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 2008 M. Serge Peythieu SE Maire
mars 2008 mai 2020 M. Daniel Philippe[8] DVD Agriculteur
mai 2020 En cours Jessica Chainé [9]    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11].

En 2019, la commune comptait 170 habitants[Note 2], en diminution de 7,1 % par rapport à 2013 (Aube : +1,19 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
372401418420389372386400389
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
373370358359335320285277234
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
221198193186174170174169165
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
171179168188181176170183171
2019 - - - - - - - -
170--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 33,4 %, soit en dessous de la moyenne départementale (35,2 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 26,9 % la même année, alors qu'il est de 27,7 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 82 hommes pour 89 femmes, soit un taux de 52,05 % de femmes, légèrement supérieur au taux départemental (51,41 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
1,2 
90 ou +
0,0 
11,0 
75-89 ans
6,7 
18,3 
60-74 ans
16,9 
14,6 
45-59 ans
23,6 
24,4 
30-44 ans
16,9 
15,9 
15-29 ans
18,0 
14,6 
0-14 ans
18,0 
Pyramide des âges du département de l'Aube en 2018 en pourcentage[15]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,8 
90 ou +
7,1 
75-89 ans
10,2 
17,2 
60-74 ans
18 
19,8 
45-59 ans
19,3 
17,9 
30-44 ans
17,3 
18 
15-29 ans
16 
19,2 
0-14 ans
17,2 

Économie[modifier | modifier le code]

  • Agriculture.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église dédicacée à Memmie de Châlons est du XVIe siècle.

Elle faisait paroisse qui était au doyenné d'Arcis et avait comme succursale Aubigny et était à la collation de l'évêque. Elle a plusieurs statues du XVIe siècle comme celle de Memmie de Châlons[16] assis sur son trône, une Marie au bouquet[17] qui sont en calcaire polychrome. Des plaques commémorative de Joseph Dedet et Savine Menuelle [18] de 1704 ; Plaque de dédicace de l'église du par Henri le Meignen[19]. Un tableau de l' Annonciation par Pierre Cossard[20] de 1785. Des verrières en grisaille[21] et figurative représentant le Christ de la résurrection[22].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Vinets Blason
Parti : au 1er de gueules à un crosseron d'argent, au 2d tranché au I d'or à une grappe de raisin de pourpre pamprée au naturel, au II de sinople à trois épis de blé tigés et feuillés d'or, empoignés et liés de gueules, posés en bande, à la cotice ondée d'azur brochant sur le tranché ; au chef d'azur chargé d'une bande d'argent côtoyée de deux doubles cotices potencées contre potencées d'or[23].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. Site officiel de la préfecture de l‘Aube
  9. https://reader.cafeyn.co/fr/1927222/21616227
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  14. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Vinets (10436) », (consulté le ).
  15. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Département de l'Aube (10) », (consulté le ).
  16. « statue », notice no PM10002975, base Palissy, ministère français de la Culture
  17. « statue », notice no PM10002974, base Palissy, ministère français de la Culture
  18. « plaque commémorative », notice no IM10012405, base Palissy, ministère français de la Culture
  19. « plaque commémorative », notice no IM10012406, base Palissy, ministère français de la Culture
  20. « tableau », notice no IM10012401, base Palissy, ministère français de la Culture
  21. « verrière », notice no IM10000800, base Palissy, ministère français de la Culture
  22. « verrière », notice no IM10000799, base Palissy, ministère français de la Culture
  23. « 10436 Vinets (Aube) », sur armorialdefrance.fr (consulté le ).