Vincha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vincha
Description de cette image, également commentée ci-après
Vincha par Frank Loriou
Informations générales
Surnom Vincha Backpacker
Nom de naissance Vincent Brion
Naissance (37 ans)
Fontainebleau, Seine-et-Marne, Drapeau de la France France
Activité principale Rappeur, chanteur
Genre musical Hip-hop, rap français, chanson française
Instruments Voix, [Piano], [Beatmaking]
Labels Chich'

Vincha, de son vrai nom Vincent Brion, né le à Fontainebleau, en Seine-et-Marne, est un rappeur français. Son premier album Si Si la Famille est publié en France le .

Il est élu lauréat du concours Paris Jeunes Talents en 2011, du concours SFR-Jeunes Talents des Francofolies de La Rochelle et Découverte du Printemps de Bourges en 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Vincha est né à Fontainebleau[1], en Seine-et-Marne, et a grandi à Cesson. Ce sont ses parents qui lui font découvrir la chanson française et lui-même, apprend très tôt le piano et le solfège. Il commence à rapper au sein de ses premiers groupes vers 14 ans, et répète à la MJC tous les samedis. À l'époque, il pratique le freestyle et l'improvisation dans le sous-sol de son lycée et il fait ses premières scènes. À 18 ans, il entre à l'université. Après avoir étudié l'histoire de l'Afrique, il voyage beaucoup, puis devient professeur de français au Chili et aidera plus tard à la création d'un studio de musique au Burkina Faso pour l'association Luttopie[réf. nécessaire].

Carrière[modifier | modifier le code]

Multipliant les voyages en sac à dos (Amérique du Sud, Chine, Japon, Maroc, Europe de l'Est, Turquie, Scandinavie), il est surnommé « Vincha Backpacker » (« Vincha le routard »). À son retour, il se consacre à sa carrière tout en animant en parallèle des ateliers d'écritures et d'enregistrements, à travers l'association Faites du Bruit (dans des classes, avec le musée des beaux-arts d'Angers).

Le style musical de Vincha vient du rap et s'inspire d'autres genres musicaux (chanson, sub, electro, rock). Dans ses textes, il parle de Charles Baudelaire, Jacques Brel et Oxmo Puccino. Professionnellement, après avoir fait quelques scènes avec DJ Suspect (Zulu Nation), Vincha trouve son binôme en la personne de Son Of A Pitch, DJ instrumentiste, pendant trois ans[2].

En 2011, il est lauréat « Paris Jeunes Talents »[3]. La même année, la chanson et le clip Les p'tits seins font le buzz sur Internet[4]. L'animateur Nagui l'invite en à jouer dans son émission Taratata sur France 2. En 2012, il joue au festival Solidays[5], et part en tournée en Angleterre, puis en Italie. Pour la sortie de son premier album, Vincha travaille avec le label indépendant Zamora Productions. Il collabore avec Camille Baillon (Tom Fire) pour la réalisation et le mixage de ses deux EPs et de l'album. Depuis , il est en première partie des concerts d'Olivia Ruiz, Paris Combo, Barcella et Clarika, notamment. Son EP Mon fils est publié en , dans la chanson, Vincha parle de son expérience dans la peau d'un futur papa. Depuis , il est en tournée accompagné de Victor Belin (Arthur Ribo, multi-instrumentiste) et Raphel Aucler (guitariste, batteur - Sporto Kantes).

En 2015, il lance le side-project Jacques & Jacques, avec Laurent Lamarca - duo déjanté, entre rap et rock. Ils sortent un album l'année suivante chez Zamora Label, et entament une tournée de 60 concerts en 2016-2019. On les retrouvera notamment en premières parties des Fatals Picards, ainsi que dans quelques festivals.


Le sort son deuxième album Qui dit mieux ?, un album personnel dont la majorité des parties instrumentales sont produites par Camille Ballon (Tom Fire). Entre hip-hop et mélodies, Vincha y raconte sa vie personnelle, et s'associe de featurings comme Hippocampe Fou, Emilie Gassin et Cléa Vincent[6],[7]. En 2017, il collabore à l'album La Femme idéale de Ben Mazué, en écrivant le titre La Mer est calme.

Depuis 2018, il multiplie les collaborations artistiques, en tant qu'auteur et/ou compositeur pour divers interprètes (Ben Mazué, Barbara Pravi, Yannick Noah, Arcadian, Lorenzo, Julie Zenatti, Malo...). En parallèle, il compose et produit des albums singuliers pour les artistes Gontard (2029) et Toan (Madre Mediterranea).

En 2021, on le retrouve également compositeur de la musique du documentaire de Karine Morales, Les Reines du Palace (52', France 3).

Il signe un texte pour Julien Clerc, avec Baptiste W. Hamon (La Rose et le Bourdon) et le single de Jérémy Frérot, avec Laurent Lamarca : "Un homme".

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Si si la famille
  • 2016 : Qui dit mieux?

EPs et single[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Demain promis j'arrête
  • 2012 : C'est toi
  • 2013 : Ma chance
  • 2013 : Mon fils
  • 2016 : Des Etincelles

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 2015 : "Naître Mourir" sur l'album Une de Luciole
  • 2017 : "La mer est calme" sur l'album Les Femmes Idéales de Ben Mazué
  • 2018 : Composition et co-réalisation de l'album 2029 de Gontard
  • 2019 : "Tout est plus pop" et "Refaire danser les fleurs" de Julie Zenatti
  • 2019 : "Baraka" sur l'album Indigo de Yannick Noah
  • 2019 : "Lassitude", "Différent", "Bonjour merci" et "L'homme que je suis" sur l'album Marche ou Rêve d'Arcadian
  • 2019 : "Nous deux" sur l'album Sex in the City de Lorenzo
  • 2020 : "Personne d'autre que moi" et "La fête" sur l'EP "Reviens pour l'hiver de Barbara Pravi
  • 2020 : "Chair" de Barbara Pravi - en collaboration avec Terrenoire et Sandra Nicolle.
  • 2020 : "Tu peux tout changer" de Malo
  • 2020 : "En première ligne", inédit de Gauvain Sers [8]
  • 2020 : "Abandonne" d'Adeline Lovo
  • 2020 : "Si demain" de Trois Cafés Gourmands et Lola Dubini pour la compilation Green Team
  • 2020 : "Une seule" et "Jamais le tour" en co-écriture avec Sébastien Gourseyrol du groupe Trois Cafés Gourmands
  • 2020 : "Peut-être" de Louane
  • 2020 : "Tu m'aurais tellement plu" et "Semaine A semaine B" de Ben Mazué
  • 2020 : "Un homme" de Jérémy Frérot
  • 2021 : "La rose et le bourdon" de Julien Clerc
  • 2021 : "S'aimer seul" de Maska (feat Spri Noir)
  • 2021 : "Un homme", "Meilleur vie", "Pareil", "Fais-le", "Je te veux", "Ça déborde", "Le pestacle", "Le regain" sur l'album Meilleur vie de Jérémy Frérot
  • 2021 : "Le loup" de Laurent Lamarca

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vincha entre rap et chanson jeudi », sur Sud Ouest, (consulté le 14 mai 2016).
  2. « Vincha : « J'ai eu envie de mélanger mon rap avec plein d'autres choses » » (version du 21 juillet 2012 sur l'Internet Archive), sur SFR Jeunes talents, .
  3. « Vincha – Lauréat Paris Jeunes Talents 2011 » (version du 5 mars 2012 sur l'Internet Archive), sur icietdemain.fr.
  4. « Clip Coup de Cœur : Les petits seins de Vincha Backpacker : Chaud ;) », sur Huffington Post, (consulté le 14 mai 2016).
  5. « Solidays dévoile sa programmation finale », sur Le Figaro, (consulté le 14 mai 2016).
  6. « Vincha, du texte et de la musique avant toute chose », sur RFI Musique (consulté le 6 décembre 2016).
  7. « Qui dit mieux de Vincha en vente dès septembre ! », sur lartino.fr, (consulté le 6 décembre 2016).
  8. Gauvain Sers, « En Première Ligne (en live à la maison) »