Vincent Vidal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincent Vidal
129 Vincent Vidal Portrait de l'artiste.jpg

Vincent Vidal : Portrait de l'artiste (1851, huile sur toile, musée des beaux-arts de Quimper)

Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Vincent Vidal, né à Carcassonne le et mort le à Paris, est un artiste-peintre et aquarelliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1837, Vincent Vidal entre à l'École des beaux-arts de Paris où il suit les cours de Paul Delaroche ; il expose au Salon de Paris à partir de 1843, devenant rapidement un portraitiste connu et un habile pastelliste, fréquentant la bonne société parisienne, peignant par exemple l'impératrice Eugénie de Montijo en 1857, celui d'Alexandre Dumas en 1870, ou encore Marie Duplessis en 1878.

En 1852, il achète le manoir de Kerlagadic[1] à Bannalec et peint de nombreuses scènes et paysages de Bretagne ; il y reçoit notamment le peintre Camille Bernier à partir de 1866. Il meurt à Paris, mais est inhumé dans le cimetière de Bannalec, ainsi que son épouse Reine Henriette Guimart[2].

Une photographie de lui prise vers 1865 par Bayard et Bertall se trouve au musée d'Orsay[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Portrait de Madame Vidal (1851, huile sur toile, musée des beaux-arts de Quimper)[4].
  • Le jeune peintre à son chevalet (1853, huile sur toile)[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :