Vincent Ravalec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ravalec.
Vincent Ravalec
Description de cette image, également commentée ci-après
Vincent Ravalec en 2017.
Naissance (57 ans)
Paris, France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Vincent Ravalec est un écrivain, réalisateur, scénariste et producteur français né le 1er avril 1962 à Paris.

Parcours[modifier | modifier le code]

Influencé par les grands mythes des années 1970 et une certaine littérature américaine (Carlos Castaneda, Allen Ginsberg), proche de Frank Margerin et de l'univers des Humanoïdes associés, Vincent Ravalec commence à publier des textes littéraires et à écrire des scénarios au tout début des années 1990[1]. Son ouvrage Cantique de la racaille (1994) remporte le premier prix de Flore.

Scénariste, réalisateur et producteur, il a créé une maison de production de cinéma, Les Films du garage[1].

Il intervient également comme formateur dans des stages autour de l’écriture ou dans des écoles de cinéma. Passionné de nouvelles écritures il écrit et réalise des films en réalité virtuelle. Il est membre de Uni-VR et président du collectif VRSTORY.

Il travaille régulièrement avec le l'Observatoire de l'Espace, du CNESS, dans le cadre des résidences ou de la revue ESPACE.

Réalisateur et scénariste[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Un pur moment de rock n roll, de Manuel Boursignac, avec Vincent Elbaz et Samy Naceri
  • 2008 : 15 ans et demi, de Sorriaux et Desagnat, avec Daniel Auteuil
  • 2008 : JCVD, de Mabrouk El Mechri, avec Jean-Claude Van Damme
  • 2012 : Vive la crise, de et avec Anne Roumanoff (3 épisodes)
  • 2013: La voix des steppes, avec Gérard Depardieu
  • 2019: The Room, de Christian Volckman
  • 2019: Debout, de Stephane Haskell (voix off)
  • 2019: Sun, de Jonathan Desoindre, Ella Kowalska (consultant)

Ravalec a également travaillé comme consultant, dialoguiste pour : Ramona Productions, The Film, Acajou, Brio Film, Cipango, 22 juillet, TF1 Production, Hérodiade, Mascaret, Ajoz, La Petite Reine...

Réalité virtuelle[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Fan Club, teaser, réalisateur et coproducteur avec a_Bahn, avec Clotilde Courau, Mathieu Kassovitz, Denis Lavant. Sélection Next Cannes 2016, Locarno, Genève, Dijon, Screen4All, Angers.
  • 2017: L'Opéra de Paris
  • 2018 : Le musée d'Orsay
  • 2019: L'agriculture française

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Un pur moment de rock n roll
  • 1993 : Les clefs du bonheur
  • 1995 : Vol de sucettes
  • 1995 : Recel de bâtons
  • 1996 : La vie moderne
  • 1999 : Treize contes étranges
  • 2003 : Nouvelles du monde entier
  • 2009 : Nouvelles du monde entier II

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Mauvais garçon, éd. Spengler
  • 1993 : Catch my soul, éd. L'Incertain
  • 2002 : Opération Yesterday, éd.du Seuil
  • 2002 : Les mondes extraordinaires de Corto, Géo
  • 2003 : Dix nouvelles du Prix de Flore, éd. Flammarion
  • 2003 : Vu de la Lune, éd. Gallimard
  • 2004 : Révélations, éd. Librio
  • 2005 : Les écrivains aux fourneaux, éd. Albin Michel
  • 2005 : Les voix de l'extase
  • 2008 : Plantes & chamanisme, Conversations autour de l’ayahuasca & de l’iboga avec Jeremy Narby et Jan Kounen
  • 2009 : Maman je t'aime, éd. Vents d'Ouest
  • 2010 : (en)The Psychotropic Mind : the World according to Ayahuasca, Iboga, and Shamanism avec Jeremy Narby et Jan Kounen

Recueil de poèmes[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Une orange roulant sur le sol d'un parking
  • 2015 : Les insectes

Essais[modifier | modifier le code]

  • 1995 : L'auteur - prix des bouquinistes (originellement publié pour les 10 ans du Dilettante)
  • 1996 : PEP projet d'éducation prioritaire
  • 2001 : Pour une nouvelle sorcellerie artistique
  • 2009 : Le Retour de l'auteur
  • 2017 : Bois sacré : initiation à l'iboga, avec Mallendi, Agnès Paicheler

Bande dessinée et livres illustrés[modifier | modifier le code]

  • 2001 L'utilisation maximum de la douceur avec Lamia Ziadé
  • 2007 Mon blog est un cœur qui bat
  • 2008 Les clefs du pouvoir
  • 2009 Opération chéris charmants

Littérature jeunesse[modifier | modifier le code]

Aux Éditions du Panama

  • Les aventures d’Arthur et Violette
  • 2006 Les filles sont bêtes, les garçons sont idiots
  • 2007 Le président ne peut pas être un imbécile
  • 2008 Bon à rien, prêt à tout
  • 2010 Le fiancé de ma mère est un escroc

Aux Éditions du Rouergue

  • 2008 La Foire aux Nains

Aux Éditions du seuil

  • Pourquoi les petits garçons ont-ils toujours peur que leur maman les abandonne dans une forêt sombre et noire ?

Parolier[modifier | modifier le code]

Vincent Ravalec est auteur de textes pour la chanson française :

  • Myriam et Les embouteillages pour Lavoinmatic de Marc Lavoine
  • Les larmes de gloire et Partie de cartes pour Sang pour sang (1999) de Johnny Hallyday
  • Weepers Circus, N'importe où, hors du monde (2011) : il s'agit d'un livre-disque à la réalisation duquel participent une quarantaine d'invités, soit en tant qu'auteurs, soit en tant qu'interprètes. Vincent Ravalec y signe un texte inédit (non mis en musique) consacré à sa propre interprétation du titre « N'importe où, hors du monde ».
  • A nos amours, mis en musique par Julien Clerc pour son disque A nos amours, sorti le 20 octobre 2017.

Il a écrit également pour Philippe Uminsky et Philippe Deletrez.

Contributions pour la presse[modifier | modifier le code]

Vincent Ravalec a publié des textes dans divers périodiques, dont : Le Monde, Libération, Les Inrocks, Le Figaro, Paris-Match, VSD, Femmes, Géo, DBD, Elle, Ouest-France, Landes Magazine...

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1993: Prix de Flore, pour Cantique de la Racaille
  • 1995: Prix de la recherche à Clermont Ferrand pour Portraits des hommes qui se branlent.
  • 1997 : Prix des bouquinistes, pour L'Auteur[3].
  • 2000: Disque de Diamant pour Sang pour sang de Johnny Hallyday
  • 2010: Prix de l'innovation festival de Genève, pour Addict.
  • 2018: Prix du cabri d'Or, pour Sainte Croix les Vaches

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vanessa Postec, « Vincent Ravalec vénère Proust et les chamans », sur L'Express, (consulté le 4 janvier 2018).
  2. Raphaëlle Leyris, « Vincent Ravalec, le touche-à-tout », sur Le Monde, (consulté le 4 janvier 2018).
  3. « Prix littéraires », Livres Hebdo, nos 316-317,‎ , p. 38 (lire en ligne, consulté le 1er septembre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]