Vincent Lorant-Heilbronn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vincent Lorant-Heilbronn
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 37 ans)
Bois-ColombesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Vincent Lorant-Heilbronn (1874 - 1912) est un artiste peintre, réalisateur, décorateur et affichiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève affectionné[1], de Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938).Il réalise en 1900, deux grands panneaux peints dans le restaurant l'Hippodrome de Mr Heitz à Paris au 1-3, rue Caulaincourt, à la demande de l'architecte Édouard-Jean Niermans (1859-1928), et la décoration de la petite salle. En 1898, Lorant-Heilbronn cosigne avec l'artiste V. Guillet l'affiche d'un opéra, Messaline[2] - Casino de Monte Carlo[3].

Il commence sa carrière pour la toute nouvelle industrie du cinéma en 1902, tout en continuant à répondre à de nombreuses commandes d'affiches : Aéroplane captif Maxim (Liège, 1905) ; Cycles La Française ; L'Hiver à Pau ; Protecteur Néron ; Hôtel Negresco ; Orezza Source ; Salies de Béarn ; Affiches Gaillard

Œuvres[modifier | modifier le code]

Peintures[modifier | modifier le code]

Affiches[modifier | modifier le code]

Messaline, reproduite dans Les Maîtres de l'affiche
  • Vers 1895, Le Capitaine Corcora, théâtre du Châtelet (160 x 235 cm)
  • 1898, Messaline (202 x 83 cm)
  • 1900, P.O et Midi Salines de Béarn, la santé par le sel (120 x 81 cm
  • Vers 1900, L'hiver à Pau, Inauguration du Palais Beaumont (117,5 x 75 cm)
  • 1903, Sire de Vergy(80 x 60,5 cm)
  • Vers 1904, Protecteur Néron (108 x 150 cm)
  • 1904, Joseph vendu par ses frères (155 x 117 cm)
  • 1905, Aéroplanes Captifs Maxim, exposition de Liège (120 x 80 cm)
  • 1908, Beatrix Cenci (160 x 120 cm )
  • 1908, Le Vendéen (160 x 117 cm)
  • 1908, Riquet à la Houppe (156 x 110 cm)
  • 1908, Le Château hanté (156 x 111 cm)
  • 1908, La Tunisie en cinématographe (160 x 115 cm)
  • 1909, La mort du duc d'Enghein (116 x 154 cm)
  • 1910, Pathé film Lorenzaccio, film d'arte Italiana (157 x 116 cm)
  • 1911, Le siège de Calais (160 x 120 cm)

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • 1902, Le vice errant couverture de la nouvelle de Jean Lorrain (1855-1906)Texte en ligne, éd. Paul Ollendorff.
  • Vers 1903, Pincesses de Jade et de Jadis, de Jérôme Doucet, éd. Société d'édition d'Art le Livre et l'Estampe, édition à tirages numérotés à 400 exemplaires dont 25 tirages de tête sur japon, illustrations à partir des aquarelles de Vincent Lorant-Heilbronn.
  • 1911, Tarquin le superbe

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Décorateur[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit
  • Maurice Vitrac, « Le grand restaurant de l'Hippodrome », in La Revue Artistique et Industrielle, 1900.
  • « Ce soir, première représentation à l'Hippodrome », in Le Journal, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin technique de la Suisse romande, p.45
  2. Livret d'Armand Sylvestre, musique d'Isidore de Lara.
  3. Reproduite dans la revue Les Maîtres de l'affiche (1895-1900).