Vincent Duluc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vincent Duluc
Naissance (59 ans)
Vichy (Drapeau de la France France)
Nationalité Française
Profession Journaliste
Spécialité Football
Récompenses Micro d'or 2013 (influenceur de l'année)
Prix Sport Scriptum 2014 et 2016
Médias actuels
Pays France
Média Presse écrite
Télévision
Historique
Presse écrite L'Équipe
Télévision La chaîne L'Équipe

Vincent Duluc est un journaliste sportif et romancier français né le à Vichy, spécialisé dans le football[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est journaliste au sein de la rubrique football du journal L'Équipe, qu'il rejoint en 1995. Il intervient régulièrement dans des émissions de débats sur le football, telles que 100 % Foot sur M6, On refait le match sur RTL ou L'Équipe du Soir sur La chaîne L'Équipe.

Duluc a commencé sa carrière au Progrès en 1979, d'abord au service des sports de l'agence de Bourg-en-Bresse puis à Lyon à partir de 1986.

Il a également écrit des ouvrages sur ce sport, comme La grande histoire de l'OL, sorti en , L'affaire Jacquet en 2008.

En 2013, il est récompensé d'un Micro d'or dans la catégorie Influenceur de l'année[3].

À partir de 2014, il publie des ouvrages toujours en rapport avec le football, mais plus personnels. Il consacre ainsi un livre au footballeur nord-irlandais George Best, Le Cinquième Beatles, dans lequel il confie son goût pour le football anglais qu'il découvrit adolescent dans les années 1970. Également aux éditions Stock, il publie en 2016 Un printemps 76, qui traite notamment de l'épopée de l'AS Saint-Étienne en coupe d'Europe en 1976, là aussi mise en perspective avec son histoire personnelle de jeune amateur de football.

Par arrêté du , il est désigné par la ministre des Sports Roxana Maracineanu, président du conseil d'administration du musée national du Sport. Il succède à Annie Lhéritier à cette fonction.

En mai 2020, il est victime du Coronavirus et passe vingt-huit jours à l'hôpital pour y être soigné[4].

En février 2021, Vincent Duluc revient sur la passion entre Carole Lombard et Clark Gable lors de l’âge d’or de Hollywood[5] dans un nouveau roman.

En avril 2021, il est l'auteur d'un éditorial remarqué dans L'Équipe dénonçant le projet de superligue européenne de football[6]. Celui-ci attire la réaction des Cahiers du football qui saluent sa position, tout en ironisant sur la passivité dont il a fait preuve jusqu'à présent, à l'instar des grands médias sportifs[7].

En octobre 2021, il est élu président de l'Union des journalistes de sport de France (UJSF), syndicat qui défend la profession[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les 50 glorieuses du football français, Éditions Solar, 2000, coécrit avec Gérard Ejnès.
  • Les 50 Glorieuses de la Coupe du Monde, Éditions Solar, 2001, coécrit avec Gérard Ejnès.
  • Les Stars du Mondial 2002, Éditions Solar, 2002, coécrit avec Gérard Ejnès.
  • Capitaine des Bleus, Éditions Solar, 2003, coécrit avec Didier Braun.
  • Les Rois de l'Euro, Éditions Solar, 2004.
  • La Grande histoire de l'OL, Éditions Prolongations, 2007.
  • L'Affaire Jacquet , Éditions Prolongations, 2008.
  • Le Livre noir des Bleus, Éditions Robert Laffont, 2010.
  • 50 héros du mondial 2010, Éditions Solar, 2010.
  • Le Phénomène Pastore, Éditions Solar, 2012. coécrit avec Florent Torchut et Yoann Riou.
  • Petit dictionnaire énervé du foot, Collection Petit dictionnaire énervé, Éditions Opportun, 2010.
  • 50 héros pour l'Euro 2012, Éditions Solar, 2011.
  • Football management : Deschamps, Mourinho, Ferguson, Wenger... comment les meilleurs dirigent, Éditions Eyrolles, 2013.
  • 50 héros pour la Coupe du Monde, Éditions Solar, 2013.
  • Petites et Grandes histoires de la Coupe du Monde, Éditions Robert Laffont, 2014.
  • La Fabuleuse histoire des France-Brésil, Éditions Solar, 2014. coécrit avec Pierre-Louis Basse.
  • Le Cinquième Beatles, Éditions Stock, 2014.
  • 50 héros de l'Euro 2016, Éditions Solar, 2015.
  • Un printemps 76, Éditions Stock, 2016. Prix Antoine Blondin
  • Kornelia, Éditions Stock, 2018, 203 p.
  • Éloge des coiffeurs, Éditions Marabout, 2018, 176 p.
  • Carole & Clark, Stock, 2021.
  • Les (vrais) maîtres du jeu, Solar, 2021, 240 p.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il reçoit le Prix Sport Scriptum, qui récompense le meilleur ouvrage de l'année consacré au sport et remis par l'Union des journalistes de sport en France et la FDJ, en 2014 et 2016 respectivement pour ses ouvrages George Best, le cinquième Beatles et Un Printemps 76[9].

Il obtient également, pour Un Printemps 76, le prix Antoine Blondin récompensant un ouvrage original sur le sport[10].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]