Vincent Descombes Sevoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Descombes.
 Ne doit pas être confondu avec Vincent Descombes, philosophe.
image illustrant le saut à ski image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant le saut à ski et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vincent Descombes Sevoie
{{#if:
Vincent Descombes Sevoie à Engelberg en 2014.
Vincent Descombes Sevoie à Engelberg en 2014.
Discipline et période
Sport pratiqué Saut à ski
Période d'activité 2002-
Présentation
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (32 ans)
à Chamonix
Taille 173 cm
Surnom Vinc'
Club SC Les Houches
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Championnats du M. de vol à ski 0 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves) 0 0 0
* Dernière mise à jour :

Vincent Descombes Sevoie (né le 9 janvier 1984 à Chamonix) est un sauteur à ski français tenant le record de France de saut à ski depuis janvier 2016 (Vikersund).

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Descombes Sevoie fait ses débuts en Coupe continentale le 19 janvier 2002 à Courchevel. Il a également participé à quelques épreuves de combiné nordique durant l'hiver 2002-2003.

Il participe régulièrement à la Coupe continentale de 2002 à 2006, puis fait ses débuts en Coupe du monde le 10 mars 2006 à Lillehammer et depuis lors ne cesse d'y prendre part.

Il prend le record de France de la discipline à Emmanuel Chedal le 24 février 2012 lors de la première manche des championnats du monde 2012 de Vikersund avec un saut de 225 mètres.

Unique représentant français lors de la Tournée des quatre tremplins en 2013 où son compatriote Emmanuel Chedal annonce sa retraite[1], il confie au quotidien L'Équipe les difficultés du saut à ski français où sa solitude se mêle au manque de moyens mis à disposition du saut à ski par la fédération française de ski, mettant en exergue notamment l'absence de farteur, diététicien et préparateur physique en équipe de France[2]. En raison des deux premiers concours ratés lors de la Tournée, il décide de l'abandonner pour disputer des épreuves en Coupe continentale (antichambre de la Coupe du monde) à Zakopane en Pologne en voiture avec un retour prévu en quinze heures de bus en déclarant « Alors, franchement, si la Fédération ne veut pas payer un retour en avion, je me paierai moi-même mon billet. »[2].

En janvier 2015, il rentre pour la première fois dans les dix premiers d'une épreuve de Coupe du monde avec une neuvième place à Sapporo[3].

Lors de la saison 2016, il se classe notamment seizième de la Tournée des quatre tremplins et bat son record de France avec une distance de 230 mètres 50, à Vikersund. Lui et son compatriote Ronan Lamy Chappuis réalisent une belle saison avec plusieurs top 10 pour Vincent.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Canada Vancouver 2010
Petit tremplin 28e
Grand tremplin 21e
Par équipes 9e

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Japon Sapporo 2007 Drapeau : République tchèque Liberec 2009 Drapeau : Norvège Oslo 2011 Drapeau : Italie Val di Fiemme 2013 Drapeau : Suède Falun 2015
Petit tremplin 46e 33e 36e 14e 29e
Grand tremplin 41e 49e 29e 34e
Par équipes 8e
Par équipes mixtes 5e 8e

Championnats du monde de vol à ski[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Allemagne Oberstdorf 2008 Drapeau : Slovénie Planica 2010 Drapeau : Norvège Vikersund 2012 Drapeau : République tchèque Harrachov 2014 Drapeau : Autriche Kulm 2016
Individuel 37e 20e 19e 13e
Par équipes 8e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 28e en 2015.
  • Meilleur résultat individuel : 9e.

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année Classement général final
2006-2007 60e
2007-2008 58e
2008-2009 39e
2009-2010 47e
2011-2012 54e
2012-2013 42e
2013-2014 68e
2014-2015 28e

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fin de vol pour Chedal », L'Equipe, no 21355,‎
  2. a et b Jean-Christophe Bassignac, « On est de plus en plus seuls », L'Equipe, no 21355,‎
  3. Descombes-Sevoie : “Ça fait plaisir mais il reste du boulot”, sur nordicmag.info, le 26 janvier 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :