Vincent Carraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carraud.
Vincent Carraud
VC.JPG
Informations générales
Naissance
Nationalité
Activité
universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Distinction
chevalier des Palmes académiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Vincent Carraud est professeur d’histoire de la philosophie moderne à l’Université de Paris-Sorbonne. Il est directeur du Centre d’études cartésiennes et de l’équipe de recherche 3552, Métaphysique : histoires, transformations, actualité.

Il est spécialiste de philosophie moderne, de Suárez à Leibniz, en particulier de Descartes et de Pascal.

Diplômes et cursus professionnel[modifier | modifier le code]

Né le 18 décembre 1957 à Saint-Dizier, il est ancien élève de l’École normale supérieure et agrégé de philosophie. Il soutient en 1990 sa thèse de doctorat (Pascal et la philosophie) sous la direction de Jean-Luc Marion à l’Université de Poitiers et en 1998 son habilitation à diriger des recherches (Causa sive ratio. La raison de la cause, de Suárez à Leibniz) à l’Université de Paris-Sorbonne.

Il est professeur de philosophie au lycée de Péronne (Somme) de 1985 à 1988, chargé de cours à l’Université Paris XII – Val de Marne de 1985 à 1989, détaché comme chargé de recherche au CNRS de 1988 à 1990, puis maître de conférences en philosophie à l’Université de Caen de 1990 à 1999 avant d’y être professeur jusqu’en 2012. De 1999 à 2011, il y dirige l’équipe de recherche Identité et subjectivité.

Durant le semestre d’hiver 1998, Vincent Carraud est professeur invité à l’Université Laval (Québec). Puis, pendant le semestre d’hiver 2004, professeur invité à l’Université La Sapienza (Rome) pour le séminaire de doctorat. Au trimestre de printemps 2011, il est Visiting Professor à The University of Chicago (Divinity School et Committee of Social Thought).

De 2004 à 2007, il préside les jurys de l’agrégation de philosophie (concours interne et externe).

En janvier 2009, il est titulaire de la chaire de métaphysique Étienne Gilson à l’Institut catholique de Paris.

Depuis 2001, il est membre du collège des enseignants du doctorat international « Forme e storia dei saperi filosofici nell’Europa moderna e contemporanea » de l’Université de Lecce.

Depuis 2011, il est membre correspondant de l'Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Caen.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Outre une centaine d’articles, Vincent Carraud a publié :

  • Pascal et la philosophie, Paris, PUF (Épiméthée), 1992, 471 p. ; 2e éd. 2007, 479 p. ; trad. roumaine, 2009.
  • Descartes et les « Principia » II : corps et mouvement, Paris, PUF (Philosophie), 1994, 128 p. (avec Frédéric de Buzon).
  • Causa sive ratio. La raison de la cause, de Suárez à Leibniz, Paris, PUF (Épiméthée), 2002, 573 p.
  • Bibliographie cartésienne (1960-1996), Lecce, Conte Editore, 2003, 533 p. (avec Jean-Robert Armogathe).
  • Pascal : des connaissances naturelles à l’étude de l’homme, Paris, Vrin (Bibliothèque d’histoire de la philosophie), 2007, 284 p.
  • L'invention du moi, Paris, PUF (Chaire Étienne Gilson), 2010, 334 p.
  • René Descartes. Étude du bon sens, La recherche de la vérité et autres écrits de jeunesse (1616-1631) textes édités par Vincent Carraud et Gilles Olivo, PUF, 2013.

Activités éditoriales[modifier | modifier le code]

Il est membre du comité de rédaction de la revue Communio depuis 1984.

De 1984 à 2000, il est secrétaire scientifique du Bulletin Cartésien.

De 1999 à 2011, il est directeur de rédaction des Cahiers de philosophie de l’Université de Caen et de la Bibliothèque de philosophie politique et juridique.

Il est membre du comité de Quaestio (Bari) depuis 2001.

Il est codirecteur, avec Jean-François Courtine, Jean-Louis Labarrière et Jean-Luc Marion, des Études philosophiques depuis 2002.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Chevalier de l'ordre des Palmes académiques.
  • 2010 : Grand Prix de philosophie de l'Académie française.