Vin Mariani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article court présente un sujet plus développé dans : Angelo Mariani (pharmacien).
Affiche publicitaire pour le vin Mariani destinée à l'étranger (lithographie de Jules Chéret, 1894).

Le vin Mariani est une boisson tonique française créée en 1863 par le pharmacien Angelo Mariani, à partir de feuilles de coca macérées dans du vin de Bordeaux.

Cette boisson, très consommée à la Belle Époque (la publicité, au travers de l'Album Mariani, se fondait sur des témoignages enthousiastes de personnalités, parmi lesquelles le pape Léon XIII) est parfois considérée comme la préfiguration du Coca-Cola (son concepteur John Pemberton l'aurait d'abord copiée avant d'en enlever le vin pour concevoir sa boisson). Avant la Première Guerre mondiale, il s'en vend dix millions de bouteilles par an[1].

N'ayant pas été brevetée, elle fut tout d'abord imitée, puis interdite dans certains États des États-Unis (prohibition de l'alcool) puis en France et ailleurs (interdiction de la Cocaïne, principe actif de la feuille de coca).

En 2017, un restaurateur corse nommé Mariani en accord avec la famille Angelo Mariani le créateur du breuvage a relancé la production du vin Mariani, mais avec une formulation décocaïnisée[2],[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Reynaud, « Le grand retour du vin Mariani », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous », samedi 25 / dimanche 26 février 2017, p. 33.
  2. « Edition du soir Ouest France », sur www.ouest-france.fr (consulté le 18 novembre 2017)
  3. « Le vin corse Mariani en passe de conquérir... la Bolivie », Corse matin,‎ (lire en ligne)
  4. Stéphane Reynaud, « Le grand retour du vin Mariani », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous », samedi 25 / dimanche 26 février 2017, p. 33.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]