Vimarcé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vimarcé
Vimarcé
L'église Saint-Jean-Baptiste.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Mayenne
Canton Évron
Intercommunalité Communauté de communes des Coëvrons
Maire
Mandat
Émile Tatin
2014-2020
Code postal 53160
Code commune 53274
Démographie
Gentilé Vimarcéen
Population
municipale
241 hab. (2015 en augmentation de 6,17 % par rapport à 2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 11′ 44″ nord, 0° 12′ 52″ ouest
Altitude Min. 135 m
Max. 302 m
Superficie 20,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de la Mayenne
City locator 14.svg
Vimarcé

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Vimarcé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vimarcé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vimarcé

Vimarcé est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 241 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située sur le cours de l'Erve.

Communes limitrophes de Vimarcé[1]
Saint-Martin-de-Connée Saint-Martin-de-Connée Saint-Pierre-sur-Orthe
Saint-Georges-sur-Erve Vimarcé[1] Sillé-le-Guillaume (Sarthe)
Saint-Georges-sur-Erve Voutré (par un angle), Rouessé-Vassé (Sarthe) Rouessé-Vassé (Sarthe)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes de Vico Marciano au IXe siècle et de Vimarcio en 1290[2],[3]. Le toponyme est issu du latin vicus et d'un anthroponyme, latin (Marcius)[2] ou roman (Marcianus)[3].

Le gentilé est Vimarcéen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Vimarcé.jpg

Les armes de la commune de Vimarcé se blasonnent ainsi[réf. nécessaire] :
D'argent à une fasce de sable chargée d'un agneau du champ, accompagnée de six merlettes de sable, 3 et 3.

L'argent et les merlettes reprennent le blason du seigneur de Clinchamps, seigneur du Puyz qui possédait Vimarcé en fief. Son blason exact est « d'argent à une bande ondée de gueules bordée de sable accompagnée de six merlettes de sable ». La fasce reprend une partie du blason du seigneur Tragin, également seigneur du Puyz qui possédait Vimarcé comme fief. Son blason exact est « d'argent à trois fasces de sable ». L'agneau symbolise saint Jean-Baptiste, le saint patron du village. Les ornements représentent du maïs pour rappeler l'importance de l'activité agricole. La couronne de tours est le symbole échu aux communes. Le blason composé par l'héraldiste Jean-Claude Molinier a été adopté par la commune le 2 novembre 1999.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1904 1925 Édouard de Gastines    
1925 1971 Jean d'Aboville    
1971 1983 François d'Aboville    
1983 (?) mars 2001 Colette de Gastines    
mars 2001 en cours Émile Tatin[4] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 241 habitants[Note 2], en augmentation de 6,17 % par rapport à 2010 (Mayenne : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Vimarcé a compté jusqu'à 1 158 habitants en 1836.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9961 0211 0431 0941 1081 1581 0771 0921 101
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1461 1091 056958979885881855810
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
756742759619616559535510430
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
406351310254243236241224242
2015 - - - - - - - -
241--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Jean-Baptiste.
  • Château de Courtaliéru, au sommet d'une colline en « pain de sucre » (point de vue), ruines d'une forteresse, chapelle.
  • Église Saint-Jean-Baptiste, du XIe siècle. Elle abrite quelques œuvres classées à titre d'objets aux Monuments historiques[9]
  • Monument aux morts : bénédiction et inauguration le dimanche , architecte et marbrier : Bazin à Laval.
  • Château du Gasseau.
  • Château du Tertre.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean d’Aboville (mort en 1971) fut maire pendant 46 ans.
  • Henri de Gastines (1929-2011), député de la Mayenne, s'est installé à Vimarcé après la guerre et y a été conseiller municipal avant de s'installer dans le canton de Cossé-le-Vivien et à Craon dans les années 1970[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 689
  4. a et b Réélection 2014 : « Vimarcé (53160) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 1er juillet 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Œuvres mobilières à Vimarcé », base Palissy, ministère français de la Culture.
  10. « La Mayenne.fr - Éloge funèbre d'Henri de Gastines » (consulté le 22 mars 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :