Villiers-le-Sec (Haute-Marne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villiers-le-Sec.

Villiers-le-Sec
Villiers-le-Sec (Haute-Marne)
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Arrondissement de Chaumont
Canton Chaumont-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Chaumont, du Bassin Nogentais et du Bassin de Bologne Vignory Froncles
Maire
Mandat
Laurence Meunier
2014-2020
Code postal 52000
Code commune 52535
Démographie
Gentilé Villiers-le-Secois
Villiers-le-Secoises
Population
municipale
711 hab. (2015 en augmentation de 0,85 % par rapport à 2010)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 06′ 23″ nord, 5° 03′ 50″ est
Altitude 290 m
Superficie 15,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villiers-le-Sec

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villiers-le-Sec

Villiers-le-Sec est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Euffigneix Jonchery Chaumont Rose des vents
Buxières-lès-Villiers N Chaumont
O    Villiers-le Sec    E
S
Semoutiers-Montsaon Chaumont

Le village de Villiers-le-Sec se situe en Haute-Marne à 7 km de Chaumont, la ville la plus proche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Autel de divinité gauloise, Musée d'art et d'histoire de Chaumont.

Cette commune a porté différents noms au cours de son histoire : Villaria en 450 ap. JC, jusqu'à Villiers-le-Sec au Chêne (de fin 1924 à 1927), avant d'être définitivement nommé Villiers-le-Sec.[réf. nécessaire]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Entrée du village.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1965 mars 2001 Paul Flamérion DVD  
mars 2001 mars 2008 Paul Roze    
mars 2008 2011 Jean-Claude Lefèvre    
2011 en cours Laurence Meunier    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2015, la commune comptait 711 habitants[Note 1], en augmentation de 0,85 % par rapport à 2010 (Haute-Marne : -2,65 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
447474482449492512483455509
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
501511504488485493480481455
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
457427393380379408414384498
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
447413419517573559531684716
2015 - - - - - - - -
711--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église a été labellisé « Patrimoine protégé » le 13 février 1928, pour son chœur et ses murs décorés de peintures à fresque.

Le monument aux morts a été inauguré en novembre 1921, devant la petite chapelle des Saints-Anges, pour commémorer les soldats morts pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918).

Galerie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Simon-Edme Monnel, prêtre constitutionnel, curé de Villiers-le-Sec, conventionnel régicide. On publia peu après sa mort ses Mémoires d'un prêtre régicide.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]