Villiers-au-Bouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villiers.
Villiers-au-Bouin
L'église.
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Chinon
Canton Langeais
Intercommunalité communauté de communes Touraine Ouest Val de Loire
Maire
Mandat
Martine Naveau
2014-2020
Code postal 37330
Code commune 37279
Démographie
Gentilé Villiarébusauboyens
Population
municipale
769 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 32″ nord, 0° 18′ 49″ est
Altitude Min. 52 m
Max. 114 m
Superficie 29,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte administrative d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Villiers-au-Bouin

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte topographique d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Villiers-au-Bouin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villiers-au-Bouin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villiers-au-Bouin

Villiers-au-Bouin est une commune française située dans le département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Ses habitants seraient appelés les Villiarébusauboyens.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située au nord-ouest du département d'Indre-et-Loire et se situe au tripoint de celui-ci, du Maine-et-Loire et de la Sarthe. Elle fait partie du Haut-Anjou dans la partie de la Touraine angevine qui se prolonge dans le Maine angevin voisin.

Villes et villages les plus proches : Couesmes (2 km), Château-la-Vallière (3 km km), Chenu (5 km), Braye-sur-Maulne (5 km), Saint-Germain-d'Arcé (6 km), Brèches (6 km), Marcilly-sur-Maulne (6 km), Lublé (8 km), Saint-Laurent-de-Lin (9 km) et Souvigné (9 km)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime, la paroisse faisait partie de l'Anjou et dépendait de la sénéchaussée angevine de Baugé.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1890 1892 Pierre Chauvin    
1892 1908 Constant Boucheron    
1908 1925 Louis Cador    
1925 1929 Gatien Refour    
1929 1959 Eugène Daveau    
1959 1959 (3 mois) Raymond Coquillet    
1959 1965 Alcide Gaucher    
1965 1968 Maurice Blondeau    
1968 1970 Marcel Guilvard    
1970 1971 Alcide Gaucher    
1971 1983 Odette Lambert    
1981 2001 Roger Leleu    
2001[3],[4] mars 2014 René Goupil de Bouillé DVD[5]  
mars 2014   Martine Naveau SE Employée
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2016, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris de France a attribué deux fleurs à la commune au Concours des villes et villages fleuris[6].

Population et société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 769 habitants, en diminution de -1,79 % par rapport à 2009 (Indre-et-Loire : 2,57 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
679 695 788 895 887 852 842 802 813
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
764 809 801 764 749 714 760 730 743
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
770 737 740 659 676 703 697 664 647
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
615 721 732 759 677 601 781 770 769
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]