Villes impériales du Maroc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les villes impériales du Maroc sont les villes désignées en tant que capitale (âsima) à diverses époques par différents monarques issus des dynasties marocaines (Idrissides, Almoravides, Almohades, Mérinides, Saadiens et Alaouites).

Au nombre de quatre[1], ces villes sont Fès, Marrakech, Meknès et Rabat, qui est l'actuelle capitale.

Fès[modifier | modifier le code]

Fès a été fondée par le sultan idrisside Idris Ier entre 789 et 809. Elle a été la capitale des dynasties idrisside, mérinide, wattasside et, périodiquement, alaouite ; aussi le siège du gouvernement idrisside entre 1465 et 1471 ainsi que du pouvoir dila'ite entre 1659 et 1663.

Marrakech[modifier | modifier le code]

Marrakech a été fondée par le sultan almoravide Youssef Ibn Tachfin en 1062. Elle a été la capitale des dynasties almoravide, almohade et saadienne, et a fait également office de « seconde capitale » sous les Mérinides et les Alaouites.

Meknès[modifier | modifier le code]

Meknès a été fondée au XIe siècle par la dynastie des Almoravides et a été la capitale du Maroc de 1672 à 1727, sous le règne du sultan alaouite Moulay Ismaïl.

Rabat[modifier | modifier le code]

Rabat a été fondée par le sultan almohade Abd al-Mumin en 1150 et agrandie sous Yaqub al-Mansur dans le but de devenir sa capitale ; elle n'est devenue une ville impériale que sous le sultan alaouite Mohammed III, avant de devenir la capitale du Maroc au XXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Vermeren, Le Maroc, Paris, Le Cavalier bleu, coll. « Idées reçues », , 127 p. (ISBN 9782846701686, lire en ligne), p. 58

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mohamed Métalsi (photogr. Cécile Tréal et Jean-Michel Ruiz), Les Villes impériales du Maroc, Paris, Terrail, (ISBN 2879392233)
  • Samuel Pickens, Françoise Peuriot et Philippe Ploquin, Maroc : Les Cités impériales, Courbevoie, ACR Édition, (ISBN 9782867700750)

Lien externe[modifier | modifier le code]