Villes du Burkina Faso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article dresse une liste des villes Burkinabè les plus peuplées.

Au sens administratif,

  • une ville désigne une entité administrative suffisamment peuplée et urbanisée pour ne plus être un village, et qui est le chef-lieu de sa commune et son département homonymes. Une ville burkinabé doit compter au moins 10 000 habitants pour obtenir ce statut et conférer à sa commune le statut de commune urbaine, elle est alors subdivisée en secteurs urbains (une commune ou un département ne peut compter qu'une seule ville), qui ne contient alors aucun village (la ville peut avoir absorbé d'anciens villages) ;
  • un village désigne toute autre entité administrative urbanisée qui peut s'ajouter aux secteurs urbains pour composer la seule commune (urbaine ou rurale) du département homonyme ; un village peut cependant recouvrir également des hameaux distants
  • le reste du territoire du département (non urbanisé et normalement non habité de façon permanente) n'est pas dans les compétences de la commune mais dans celle de l'Etat, cependant on peut y trouver des hameaux pour des habitations saisonnières et des constructions légères à usage agricole ou pour des marchés. On y trouve la plus grande partie rurale des parcs et réserves naturelles nationales ou régionales, les zones militaires inhabitées, des ouvrages d'art isolés hors agglomération, ainsi que la partie rurale des routes reliant entre elles les villes et villages de la commune.

Au sens géographique, une ville pourait aussi désigner une agglomération comptant au moins le même nombre d'habitants, mais cela pourrait inclure des communes (ou parties de communes) différentes, y compris dans d'autres départements, provinces ou régions, voire dans des pays frontaliers (cas de quelques agglomérations transfrontalières).

Dans la table ci-dessous, c'est le sens adminIstratif de la ville divisée en secteurs qui est retenu, et non le sens de la commune entière ou département entier : la population d'une ville n'inclut pas celle des autres villages administratifs de la commune. On compte une et une seule ville par département dont la commune a le statut de commune urbaine, il y donc autant de "villes" que de "communes urbaines" au Burkina Faso (en incluant les communes urbaines à statut particulier, qui sont des métropoles très peuplées, et dans lesquelles les nombreux secteurs urbains de la ville ont été regroupés dans des arrondissements où sont également regroupés d'éventuels villages environnants de la même commune).

Dans certains départements, certains "villages" aujourd'hui très peuplés pourraient devenir administrativement des villes divisées en secteurs, mais pas dans la même commune et donc pas dans le même département, à moins qu'ils soient limitrophes entre eux ou d'une autre ville, auquel cas ils seront fusionnés dans la même ville et intégrés dans un de ses nouveaux secteurs. Les deux cas se sont produits (et continuent à se produire) au Burkina avec :

  • soit la scission de départements existants (voire la scission d'une province) pour créer une nouvelle ville quand les villes ne sont pas limitrophes (ce cas est devenu plus rare depuis la réforme territoriale de 2001) ;
  • soit la fusion d'anciens villages de la même commune (même département) au sein d'une ville limitrophe dans de nouveaux secteurs (c'est le cas notamment des deux plus grandes villes)
  • un troisième cas se produit avec la scission ou création de nouveaux villages dans l'espace rural des départements (et donc extension de la compétence territoriale de la commune dans son département), lesquels villages pourront également évoluer soit en villes nouvelles, soit en fusionnant dans la ville existante où siège déjà une commune urbaine dans son département.
  • un dernier cas plus rare peut se produire dans les départements subissant une forte émigration ou certaines calamités : les secteurs urbains trop dépeuplés d'une ville peuvent être regroupés ; s'il ne reste plus qu'un seul secteur, il disparait et la ville devient un village, il ne reste alors plus que des villages dans la commune qui perd alors son statut de commune urbaine. Certains territoires devenus inhabités de façon permanente dans ces villages peuvent alors en être séparés (pour éventuellement les intégrer dans un parc ou une réserve naturelle, ou les laisser à l'usage agricole ou minier), ils ne seront plus gérés par la commune rurale restante mais par l'Etat au niveau du département, de la province ou de la région.

Métropoles du Burkina Faso de plus de 100 000 habitants[modifier | modifier le code]

Note : le périmètre de ces deux villes s'est agrandi en 2012 lors des élections municipales qui ont fusionné de nombreux villages en les incluant dans de nouveaux secteurs urbains, eux-mêmes inclus dans de nouveaux arrondissements : les chiffres (tirés du dernier recensement général de population en 2006) ne sont cependant pas ceux des communes entières (départements) mais seulement des secteurs (y compris leurs hameaux), ils excluent les autres villages administratifs moins nombreux mais encore comptés à part dans le département de Bobo-Dioulasso. Pour le département de Ouagadougou, il n'y a plus aucun village dans la commune, mais uniquement la ville dont les arrondissements ne comptent plus que des secteurs urbains.

Carte du Burkina
La Place des Nations unies au centre ville d'Ouagadougou
Rang Ville Population Province Région
Recens. 1985 Recens. 1996 Cal. 2005 Recens. 2006
1. Ouagadougou 441 514 709 736 1 031 330 1 915 102 Kadiogo Centre
2. Bobo-Dioulasso 228 668 309 711 370 809 724 971 Houet Hauts-Bassins

Autres villes du Burkina Faso de plus de 10 000 habitants[modifier | modifier le code]

Rang Ville Population Province Région
Recens. 1985 Recens. 1996 Cal. 2005
3. Koudougou 55 799 72 490 86 965 Boulkiemdé Centre-Ouest
4. Banfora 35 319 49 724 63 883 Comoé Cascades
5. Ouahigouya 38 902 52 193 61 439 Yatenga Nord
6. Dédougou 21 049 33 815 47 235 Mouhoun Boucle du Mouhoun
7. Pissila 6 081 17 869 39 372 Sanmatenga Centre-Nord
8. Kaya 29 359 33 958 39 130 Sanmatenga Centre-Nord
9. Tanghin-Dassouri 15 790 25 889 37 181 Kadiogo Centre
10. Tenkodogo 23 331 31 466 37 123 Boulgou Centre-Est
11. Pouytenga 12 445 35 720 36 773 Kouritenga Centre-Est
12. Fada N'Gourma 20 857 29 254 34 726 Gourma Est
13. Kordié 6 286 16 616 33 867 Sanguié Centre-Ouest
14. Ouargaye k.A. 8 180 30 726 Koulpélogo Centre-Est
15. Garango 27 242 28 291 29 076 Boulgou Centre-Est
16. Dori 10 956 23 768 27 554 Séno Sahel
17. Kongoussi 10 559 17 893 26 338 Bam Centre-Nord
18. Kokologo 23 155 24 735 25 958 Boulkiemdé Centre-Ouest
19. Réo 4 653 22 534 24 616 Sanguié Centre-Ouest
20. Diapaga 15 741 16 714 24 302 Tapoa Est
21. Houndé 8 466 21 830 23 617 Tuy Hauts-Bassins
22. Kouka 11 006 16 896 23 129 Banwa Boucle du Mouhoun
23. Yako 14 155 18 472 23 080 Passoré Nord
24. Djibo 16 082 20 080 22 821 Soum Sahel
25. Khyon 10 274 16 265 22 771 Sanguié Centre-Ouest
26. Léo 10 961 18 988 21 151 Sissili Centre-Ouest
27. Nouna 15 202 19 105 21 144 Kossi Boucle du Mouhoun
28. 14 600 17 146 21 003 Nahouri Centre-Sud
29. Koupéla 6 326 17 619 19 850 Kouritenga Centre-Est
30. Zorgho 10 616 17 466 19 789 Ganzourgou Plateau-Central
31. Kombissiri 5 000 16 821 19 180 Bazèga Centre-Sud
32. Bonou-Toaga k.A. 15 218 18 718 Sourou Boucle du Mouhoun
33. Orodara 13 037 16 581 18 635 Kénédougou Plateau-Central
34. Gourcy 14 401 16 317 17 982 Zondoma Nord
35. Tougan k.A. 15 218 17 702 Sourou Boucle du Mouhoun
36. Boulsa 7 100 12 280 17 623 Namentenga Centre-Nord
37. Titao k.A. 13 976 15 872 Loroum Nord
38. Manga k.A. 14 035 15 269 Zoundwéogo Centre-Nord
39. Pama k.A. 4 533 14 028 Kompienga Est
40. Boromo k.A. 11 232 13 240 Balé Boucle du Mouhoun
41. Diébougou k.A. 11 637 12 814 Bougouriba Sud-Ouest
42. Ziniaré k.A. 11 153 12 783 Oubritenga Plateau-Central
43. Dano k.A. 11 202 11 224 Ioba Sud-Ouest
44. Boussé k.A. 10 442 11 093 Kourwéogo Plateau-Central
45. Solenzo k.A. 9 813 10 451 Banwa Boucle du Mouhoun

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]