Villars-en-Azois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villars.

Villars-en-Azois
Villars-en-Azois
La façade nord du château de Villars.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Chaumont
Canton Châteauvillain
Intercommunalité Communauté de communes des Trois Forêts
Maire
Mandat
Joël Courtaut
2014-2020
Code postal 52120
Code commune 52525
Démographie
Population
municipale
69 hab. (2015 en diminution de 8 % par rapport à 2010)
Densité 3,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 04′ 05″ nord, 4° 44′ 42″ est
Altitude Min. 215 m
Max. 371 m
Superficie 19,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villars-en-Azois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villars-en-Azois

Villars-en-Azois est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Joël Courtaut    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2015, la commune comptait 69 habitants[Note 1], en diminution de 8 % par rapport à 2010 (Haute-Marne : -2,65 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
433459478491524514524519537
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
486469447393361353317293266
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
222228190142161127126130129
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
13714513510510776757574
2015 - - - - - - - -
69--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château de Villars-en-Azois  Inscrit MH.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Thoinot Arbeau (1520-1595), de son vrai nom, Jehan Tabourot, chanoine, compositeur et écrivain langrois a été curé de Villars-en-Azois[5] de 1560 à 1562.

Charles de Coligny (1564-1632), fils de Gaspard II de Coligny, seigneur de Villars-en-Azois de 1600 à 1606[6].

Adrien Bernard (1845-1899), né à Villars-en-Azois d'une famille de cultivateurs[7], professeur agrégé de sciences physiques et naturelles au collège de Cognac a été le premier à théoriser la substitution des mesures en poids aux mesures en volume dans la commercialisation des alcools[8]. Il a mis au point le calcimètre (dit de Bernard). Il est l'auteur d'une soixantaine de publications entre 1870 et 1898 sur la vinification et le calcaire dans les sols[9].

Georges Quilliard (1852-1924), ancien maire de Villars-en-Azois, ancien conseiller général du canton de Châteauvillain et sénateur de la Haute-Marne sous la 3e République.

Denis Quilliard (1957 -2009), dit Jacno, compositeur interprète de pop musique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. Marcel Mayer, Les Tabourot architectes: une famille d'artistes bourguignons, Impr. régionale, (lire en ligne)
  6. Société historique et archéologique de Langres, Bulletin de la Société historique et archeologique de Langres, (lire en ligne)
  7. Revue de viticulture: organe de l'agriculture des régions viticoles, Bureaux de la "Revue de Viticulture", (lire en ligne)
  8. Journal de l'agriculture de la ferme et des maisons de campagnes, de la zootechnie, de la viticulture, del'horticulture, de l'economie rurale et des interets de la propriete, (lire en ligne)
  9. Jean Boulaine, Histoire des pédologues et de la science des sols, Editions Quae, (ISBN 9782738000507, lire en ligne)