Villard-Reymond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villard et Reymond.

Villard-Reymond
Villard-Reymond
Vue générale de Villard-Reymond en 1937.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Oisans-Romanche
Intercommunalité Communauté de communes de l'Oisans
Maire
Mandat
Chantal Theysset
2014-2020
Code postal 38520
Code commune 38551
Démographie
Population
municipale
43 hab. (2016 en augmentation de 22,86 % par rapport à 2011)
Densité 3,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 02′ 05″ nord, 6° 01′ 08″ est
Altitude Min. 840 m
Max. 2 732 m
Superficie 11,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Villard-Reymond

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Villard-Reymond

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villard-Reymond

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villard-Reymond
Liens
Site web villard-reymond.fr

Villard-Reymond est une commune française située dans le département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Petarons (Petarones). Cette commune alpine, célèbre pour son patrimoine naturel, se situe à 1 620 mètres d'altitude. C'est l'une des communes les moins peuplées du département[1]

Géographie[modifier | modifier le code]

Villard-Reymond possède un patrimoine naturel et géographique de qualité permettant la randonnée telle que la Tête de Louis XVI, l'ascension du Grand et Petit Renaud, la Maison des Loups, de la Cabane du Berger et Pré-Gentil. Villard-Reymond, s'avère être, outre les stations de ski, le deuxième village le plus haut de France (1 620 mètres d'altitude). Un torrent, facile d'accès, est propice à la baignade.

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Difficile de déterminer si cette anecdote relève du mythe ou pas mais l'abbé Feur, prêtre réfractaire lors de la Révolution française se serait caché de longs mois dans une grotte aux environs du village. La localisation de la grotte est seulement connue des « anciens » du village, qui se sont transmis cette légende de père en fils.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Jean-Marie Perreau    
2014 En cours Chantal Theysset SE Agricultrice
Les données manquantes sont à compléter.


À l'issue des élections municipales de mars 2014, la liste "Villard Reymond - Villard Passion" a obtenu 84 % des suffrages et Madame Chantal Theysset a été élue maire de Villard Reymond.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 43 habitants[Note 1], en augmentation de 22,86 % par rapport à 2011 (Isère : +3,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
265202256273288254247236181
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
213179205177195188181195193
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
18517516010610078745142
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
21147252131473543
2016 - - - - - - - -
43--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Monuments[modifier | modifier le code]

Le cimetière, modeste et minuscule, est rempli de vieilles et mystérieuses tombes à décoder. Certaines datent du début du XIXe siècle, mais seules quelques familles possèdent un caveau dans le cimetière de Villard.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

L'église au début du XXe siècle.

Seule la modeste église figure dans le patrimoine religieux de Villard-Reymond. Un autel richement décoré contraste avec les pâles murs du bâtiment.

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

L'ancienne école primaire du village survit toujours, mais c'est désormais un gite qui occupe le bâtiment.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :