Villar de Cañas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Villar de Cañas
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-La Manche Castille-La Manche
Province Cuenca
Comarque Mancha Alta
Maire
Mandat
José María Saiz Lozano (PP)
2015-2019
Code postal 16433
Démographie
Population 378 hab. ()
Densité 5,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 46′ 44″ nord, 2° 33′ 58″ ouest
Altitude 820 m
Superficie 7 060 ha = 70,60 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Castille-La Manche

Voir sur la carte administrative de Castille-La Manche
City locator 14.svg
Villar de Cañas

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Villar de Cañas

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Villar de Cañas
Liens
Site web http://www.villardecanas.es
Villar de Cañas 03.jpg

Villar de Cañas est une commune espagnole de la province de Cuenca, dans la communauté autonome de Castille-La Manche.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est situé dans le centre de la province de Cuenca, à environ 120 km au sud-est de Madrid.

Centre de stockage de résidus nucléaires[modifier | modifier le code]

Le , le territoire de cette commune est choisi par le gouvernement espagnol pour abriter un site de stockage provisoire de déchets radioactifs en lieu et place du site prévu à Zarra dans la Communauté valencienne[1]. Les travaux commencent et certaines infrastructures sont construites, mais en juillet 2015, le nouveau président de communauté autonome de Castille-La Manche, Emiliano García-Page, décide d'inclure le village dans le périmètre de protection spéciale pour les oiseaux de la réserve naturelle de Laguna del Hito, afin de remettre en cause le projet[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « El Gobierno descarta Zarra y elige Villar de Cañas (Cuenca) para albergar el futuro cementerio nuclear. », sur lasprovincias.es,
  2. Isabelle Piquer, « en Espagne, des déchets nucléaires pour survivre », Le Monde, 5 septembre 2015