Village olympique de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Village Olympique
Village Olympique de Montréal 2017-05 image 09.jpg
Le Village Olympique de Montréal et Village Olympique II
Histoire
Architecte
Développeur
Construction
1976
Coût
$80 millions (1976)[1]
Usage
à l'origine, résidence pour athlètes; maintenant résidentiel et bureaux
Architecture
Étages
23
Administration
Propriétaire
Site web
Localisation
Pays
Ville
Montréal
Quartier
Rosemont
Coordonnées
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
voir sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
Red pog.svg

Le Village Olympique de Montréal, familièrement appelé les « Pyramides » ou le « Grand Hôtel », est un complexe immobilier constitué de deux tours située à Montréal, conçu par les architectes Roger D'Astous et Luc Durand. Il a été construit à l'occasion des Jeux Olympiques d'été de 1976, comme résidence pour les athlètes.

Selon la muséologue Monique Laforge, il s'agit d'un « élément clé » du patrimoine olympique de Montréal : « Ces bâtiments, payés par les contribuables et témoins d’une page importante de l’histoire de Montréal, méritent le respect et l’assurance d’une protection à long terme[5]. »

La construction a provoqué d'importants dépassements de coûts de construction et a causé un scandale médiatique, après que des allégations de fraudes se soient avérées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Groupe Lépine rental properties
  2. Le Village olympique, d’hier à aujourd’hui. 26 février 2016
  3. André Dubuc, « Le Village olympique mis en vente », La Presse,‎
  4. (en) Avi Shauly, « Tshuva's Elad sells Montreal's Olympic Village », Globes,‎
  5. https://ville.montreal.qc.ca/memoiresdesmontrealais/le-village-olympique-dhier-aujourdhui