Villa romaine de Saint-Saphorin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Villa romaine de Saint-Saphorin
Localisation
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
Commune Saint-Saphorin
Protection Bien culturel d'importance national
Coordonnées 46° 28′ 24″ nord, 6° 47′ 46″ est

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)

La villa romaine du Saint-Saphorin est une villa romaine de Suisse, située sur le territoire de la commune vaudoise de Saint-Saphorin dans la région de Lavaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Si les premières traces d'occupation de cette région du bord du lac Léman datent de 1500 à 1600 avant notre ère à la suite de la découverte, en 1893, de pilotis, c'est bien à l'époque gallo-romaine que l'histoire du village, alors appelé Glerula remonte[1]. L'endroit était alors une étape sur la route menant de l'Italie à la Gaule par le col du Grand-Saint-Bernard[2] ; des fouilles ont permis de mettre au jour les restes d'une villa romaine datant du Ier siècle ainsi que d'une borne milliaire datée de l'an 53[3]. Au Ve siècle, le bâtiment est transformé en mausolée chrétien qui est entièrement rebâti à la suite du raz-de-marée produit par l'effondrement du mont Tauredunum en 563[4]. L'évêque de Lausanne Marius d'Avenches fait reconstruire, sur les ruines de l'ancien bâtiment, l'église dédiée à Symphorien d'Autun qui donnera par la suite son nom au village.

Les ruines de la villa, de même que l'église que la surplombe et la cure de celle-ci, sont classées comme biens culturels suisses d'importance nationale[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Peter Eggenberger et Laurent, Saint-Saphorin en Lavaux : le site gallo-romain et les édifices qui ont précédé l'église : réinterprétation des fouilles de 1968-1969 (Cahiers d'archéologie romande no 56), Lausanne : Loisirs et pédagogie : Atelier d'archéologie médiévale, 1992, 120 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Origine de la commune de Saint-Saphorin (Lavaux) », sur saint-saphorin.ch (consulté le 20 novembre 2012)
  2. « Saint-Saphorin », sur erwan.gil.free.fr (consulté le 20 novembre 2012)
  3. « La crypte de Saint-Saphorin », sur bonnenouvelle.ch (consulté le 20 novembre 2012)
  4. Laurent Auberson, « Saint-Saphorin (Lavaux) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  5. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud