Villa Faucheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

20e arrt
Villa Faucheur
Image illustrative de l’article Villa Faucheur
Entrée de la villa au 9, rue des Envierges
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Belleville
Début 3, rue des Envierges
Fin 9, rue des Envierges
Morphologie
Longueur 107 m
Largeur m
Géocodification
Ville de Paris 3546
DGI 3524

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Villa Faucheur
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La villa Faucheur est une voie privée du 20e arrondissement de Paris située dans le quartier de Belleville.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle est constituée historiquement de deux tronçons en forme de U et d'une sortie sur la rue Piat.

La villa est accessible à proximité par la ligne de métro (M)(11) à la station Pyrénées, ainsi que par la ligne de bus RATP (BUS) RATP 26 située à proximité.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La villa tient son nom d'un propriétaire de terrains locaux, un certain monsieur Faucheur[1].

Historique[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, elle fut célèbre pour être le lieu où se fomentèrent de nombreux attentats anarchistes dans la mouvance de Ravachol, dont ceux d'Émile Henry qui habitait la villa où il confectionna la bombe qu'il lança sur le Café Terminus de la gare Saint-Lazare le , qui fit un mort et une vingtaine de blessés[2].

Par tradition, la villa Faucheur était surtout une villa de petits artisans (l'Atelier Le Tallec y fut fondé vers 1905 et y resta jusqu'en 1978[3]) et de logements modestes d'ouvriers souvent émigrés[4],[5]. Durant la Seconde Guerre mondiale, quelques résistants du groupe Piat dont Louis Godefroy y vécurent, puis la famille du haut fonctionnaire Aquilino Morelle[5].

Cette voie est ouverte à la circulation publique par un arrêté du 9 octobre 1967, avant que d'importants travaux à la fin des années 1970 en modifient la configuration.

En 1978, la villa a été totalement réaménagée et restructurée afin de créer des logements Sonacotra et une école primaire[6]. Ceci entraîna la dissociation des deux tronçons constituant historiquement la villa et la perte de sa connexion avec la rue Piat.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

En 2008, le film Comme les autres de Vincent Garenq fut en partie tourné à la villa Faucheur, rue des Envierges et dans le quartier de Belleville.

Notes et références[modifier | modifier le code]