Villa Borghèse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villa Borghèse
Image illustrative de l’article Villa Borghèse
Le temple d'Esculape de la villa Borghèse.
Géographie
Pays Italie
Commune Rome
Superficie 80 ha
Histoire
Création XVIIe et XIXe siècles
Localisation
Coordonnées 41° 54′ 49″ nord, 12° 29′ 06″ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Villa Borghèse
Géolocalisation sur la carte : Rome
(Voir situation sur carte : Rome)
Villa Borghèse

La Villa Borghèse est un parc municipal de 80 hectares situé dans la ville de Rome en Italie. Il regroupe un ensemble d'institutions culturelles, de musées comme la Galerie Borghèse et d'attractions comme le parc zoologique Bioparco. Ce parc a aussi donné son nom à la zone urbanistique environnante.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les jardins de la Villa Borghèse sont réalisés par Flaminio Ponzio sur les plans du cardinal Scipione Borghese pour agrémenter la villa suburbaine qu'il s'était fait construire afin d'y abriter sa collection d'art. En 1605, il fait transformer un vignoble en luxueux jardins verdoyants et ombragés alimentés de nombreuses fontaines. Ce parc est le plus important construit à Rome depuis l'époque antique. L'ensemble de la villa est terminé en 1633[1].

Le premier jardin à l'anglaise de Rome, près de la villa Borghèse est dû au peintre et architecte écossais Jacob More[2]. Les jardins actuels datent du XIXe siècle et ont été réalisés dans le style anglais.

Le parc est acheté par le gouvernement italien en 1901, puis cédé à la ville de Rome en 1903 pour être ouvert au public.

Institutions culturelles de la villa Borghèse[modifier | modifier le code]

Représentations artistiques de la villa[modifier | modifier le code]

L'Orangerie de la villa Borghese par Ingres 1806, musée Ingres.

Jean-Auguste-Dominique Ingres a réalisé un petit tableau en 1806 représentant l'orangerie[3], conservé au musée de Montauban.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Villa Borghese », Sovrintendenza Capitolina, (consulté le )
  2. Sylvia Meloni, « Notices biographiques », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, éditions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 658
  3. Base Joconde

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :