Viktoria-Luise-Platz (métro de Berlin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

U-Bahn.svg Viktoria-Luise-Platz
Image illustrative de l’article Viktoria-Luise-Platz (métro de Berlin)
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Flag of Berlin.svg Berlin
Arrondissement Tempelhof-Schöneberg
Quartier Schöneberg
Coordonnées
géographiques
52° 29′ 46″ nord, 13° 20′ 34″ est

Géolocalisation sur la carte : Berlin

(Voir situation sur carte : Berlin)
Viktoria-Luise-Platz
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
souterraine
Voies 2
Quais 2
Bouches 2
Accessibilité non
Zone A
Historique
Construction 1908-1910
Mise en service 1er décembre 1910
Architecte(s) Ernst Denicke
Gestion et exploitation
Exploitant Berliner Verkehrsbetriebe
Code de la station V
Ligne(s) Berlin U4.svg
Ligne 4

Viktoria-Luise-Platz est une station de la ligne 4 du métro de Berlin, dans le quartier de Schöneberg.

Géographie[modifier | modifier le code]

La station se situe sous la place du même nom, à l'intersection avec Motzstraße.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 7 septembre 1908, Rudolph Wilde, le maire de Schöneberg, alors commune indépendante, commande à Siemens la construction d'un métro à l'exemple du métro berlinois entre Nollendorfplatz et la Hauptstraße. La construction dure deux ans.

L'architecture de la station est confiée à Ernst Denicke qui a pour mission principale d'inciter les bourgeois à s'installer dans le nouveau quartier de Bayerisches Viertel. Il reprend la conception de la place construite dix ans auparavant. Un accès nord sur Geisbergstrasse est initialement prévu, mais n'est pas réalisé. L'accès sud-ouest sur Motzstraße reçoit une pergola.

Pendant les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, la bouche est détruite puis rebâtie de façon simplifiée. Le 24 juin 1945, les premiers trains circulent entre Bayerischer Platz et Nollendorfplatz ; le 16 décembre, la circulation s'étend vers Hauptstraße, même si une escale à Bayerischer Platz est nécessaire.

En 1995, la bouche est très vétuste, la Berliner Verkehrsbetriebe entame la restauration avec le service des monuments historiques. Après un accident à Deutsche Oper le 8 juillet 2000, la BVG décide que toutes les stations doivent avoir deux bouches. En 2003, cette deuxième bouche donnera sur Geisbergstrasse.

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station de métro est en correspondance avec de nombreuses lignes de bus de la Berliner Verkehrsbetriebe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]