Vieux bassin d'Honfleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vieux bassin
Vieux bassin Honfleur.JPG

Vieux bassin de Honfleur

Présentation
Destination initiale
port de pèche
Destination actuelle
port de plaisance
Construction
1681 à 1684
Propriétaire
Commune
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Normandie
voir sur la carte de Normandie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Calvados
voir sur la carte du Calvados
Red pog.svg

Le vieux bassin est un port situé au centre de la ville d'Honfleur dans le département français du Calvados en région Normandie. Ses étroites maisons en ardoises se reflétant dans le bassin en font la principale attraction touristique d'Honfleur.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce bassin à flot est créé sur les instances d’Abraham Duquesne et par ordre de Colbert en 1681. Il remplace l’ancien havre d’échouage qui était beaucoup plus étroit. Ces travaux nécessitent la destruction de la partie occidentale des remparts[1]. Ils se terminent en 1684.

Description[modifier | modifier le code]

Ce bassin d'une superficie d'environ un hectare (10 000 m2) a une longueur de 130 m pour une largeur de 70 m du côté sud et de 85 m du côté nord où se trouve le chenal vers l'avant-port d'Honfleur. Il est entièrement entouré de quais accessibles au public.

Quai Sainte-Catherine[modifier | modifier le code]

Quai Sainte-Catherine - cliché pris entre 1885 et 1887

Le vieux bassin est entouré par le quai Sainte-Catherine à l'ouest et pour une partie du côté sud. Les maisons de ce quai numérotées de 2 à 68 sont inscrites au titre des monuments historiques depuis 1933. La quarantaine de demeures datent des XVIIe et XVIIIe siècles. Elles sont étroites et comptent de trois à sept étages (sauf la maison no 2 qui ne compte qu'un étage). Beaucoup de façades sont recouvertes d'ardoises. Certaines demeures sont bâties en encorbellement.

Cette suite ininterrompue de maisons anciennes et leur reflet dans l'eau du bassin accentuent encore la beauté de ce lieu prisé par de nombreux peintres et photographes. Le vieux bassin a toujours été représenté par des artistes dont notamment Gustave Courbet, Eugène Boudin, Claude Monet et Johan Barthold Jongkind, formant l’École de Honfleur qui contribua à l'apparition du mouvement impressionniste. Aujourd'hui, la plupart des rez-de-chaussée du quai Sainte-Catherine sont occupés par des restaurants et des brasseries.

Les frères Neurdein ont pris en photo le quai Saint-Catherine à Honfleur.

Rue Montpensier[modifier | modifier le code]

Le côté sud prolonge le quai Sainte-Catherine par la rue Montpensier. Par un parcours souterrain, le ruisseau de la Claire alimente le bassin.

Quai Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

La partie orientale du bassin n'est occupée que par une douzaine de constructions constituant le quai Saint-Étienne. Parmi celles-ci, se trouvent l'hôtel de ville (protégé au titre des monuments historiques depuis 1989), l'église Saint-Étienne (protégée au titre des monuments historiques depuis 1932) devenue musée de la Marine. Trois ruelles accèdent au quai Saint-Étienne.

Quai de la Quarantaine[modifier | modifier le code]

Du côté nord ou côté maritime, se trouve le quai de la Quarantaine et un seul bâtiment : la lieutenance qui était jadis le logis du lieutenant du roi. C’est le seul vestige important des fortifications de la ville. Le pont mobile sur le chenal vers l'avant-port formé par la Morelle complète le tour du bassin.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le vieux bassin et la lieutenance », sur ot-honfleur.fr (consulté le 21 avril 2014).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :