Vienne la rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'immeuble d'habitation Karl-Marx-Hof construit entre 1927 et 1930.

Vienne la rouge (das rote Wien ou rotes Wien) est le surnom de la capitale autrichienne de 1918 à 1934, alors qu'elle est dirigée par une coalition de sociaux-démocrates et de chrétiens-sociaux influencés par l'austromarxisme.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est pendant cette période qu'est fondée à Vienne l'Union des partis socialistes pour l'action internationale, qui devient l'Internationale socialiste deux ans plus tard.

Les mouvements libertaires et communistes connaissent pendant cette période une plus grande liberté de ton, qui est réprimée à l'arrivée de l'austrofascisme, à l'image d'activistes comme Josef Gerl, condamné à mort à la suite d'un attentat contre le régime fasciste en 1934.

Les frères Jérôme et Jean Tharaud, de l'Académie française, sont les auteurs d'un ouvrage qui témoigne de cette période historique viennoise, Vienne la rouge, édité chez Plon en 1934.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) The Architecture of Red Vienna. 1919-1934., Eve Blau, The MIT Press, 1999
  • (en) Red Vienna. Experiment in Working Class Culture, 1919-1934., Helmut Gruber, Oxford University Press, 1991
  • (en) Red Vienna and the Golden Age of Psychology, 1918-1938 , Sheldon Gardner, Praeger Publishers, 1992
  • (de) Das Wunder des Roten Wien - Band I: Zwischen Wirtschaftskrise und Art deco, Harald A. Jahn, Phoibos Verlag, Vienne, 2014, ISBN 978-3-85161-075-8
  • (de) Das Wunder des Roten Wien - Band II: Aus den Mitteln der Wohnbausteuer, Harald A. Jahn, Phoibos Verlag, Vienne, 2014, ISBN 978-3-85161-076-5

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]