Vienna Development Method

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VDM.
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Vienna Development Method, abrégé par le sigle VDM, est un ensemble d'outils de développement informatique faisant appel à un grand formalisme.

Une variante de la méthode VDM se nomme VDM++. Elle a été appliquée à divers domaines où la fiabilité et la sécurité des applications informatiques devaient être optimisées. Il s'agit principalement de l'aéronautique, le domaine spatial, les transports (exemple: trains automatiques, optimisation de la charge des navires). Peter Gorm Larsen, professeur à l'université d’Aarhus (Danemark) a publié plusieurs ouvrages et communications scientifiques relatives à ces applications. Plusieurs de ces expériences ont été cofinancées par la Commission des Communautés Européennes. L'un des projets (Afrodite) a fait l'objet de publications disponibles en ligne sur des sites hébergés par la Commission des Communautés Européennes. Il a consisté, entre autres, à appliquer les fondements de VDM++ à des expérimentations au CERN (Genève), à l'évitement des tours par les avions (Centre technique de la navigation aérienne de Toulouse), à l'optimisation des charges de navires en Grèce.