Vieille église de l'Ascension d'Osečina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église de l'Ascension.

Vieille église de l'Ascension d'Osečina
Image illustrative de l’article Vieille église de l'Ascension d'Osečina
Vue de la vieille église de l'Ascension d'Osečina.
Présentation
Nom local Стара црква Светог Вазнесења Господњег у Осечини
Stara crkva Svetog Vaznesenja Gospodnjeg u Osečini
Culte Orthodoxe serbe
Type Église
Rattachement Éparchie de Valjevo
Début de la construction Début du XVIIIe siècle
Protection Monument culturel protégé
Géographie
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
District Kolubara
Municipalité Osečina
Localité Osečina
Coordonnées 44° 22′ 35″ nord, 19° 36′ 09″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Vieille église de l'Ascension d'Osečina

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Vieille église de l'Ascension d'Osečina

La vieille église de l'Ascension d'Osečina (en serbe cyrillique : Стара црква Светог Вазнесења Господњег у Осечини ; en serbe latin : Stara crkva Svetog Vaznesenja Gospodnjeg u Osečini) est une église orthodoxe serbe serbe située à Osečina et dans le district de Kolubara en Serbie. Elle est inscrite sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie (no SK 602)[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

L'église a été construite au début du XVIIIe siècle ; d'abord dédiée à saint Georges, elle a été consacrée à l'Ascension en 1765. Plusieurs fois brûlée par les Ottomans, elle a été à chaque fois reconstruite par les Serbes[2].

Elle est construite en pierres et recouverte d'un toit en bois. Elle est ainsi considérée comme caractéristique de la transition architecturale entre les anciennes églises en bois et les édifices religieux bâtis dans des matériaux plus solides[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Nepokretna kulturna dobra » [xls], sur http://www.heritage.gov.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la République de Serbie (consulté le 26 novembre 2017)
  2. a et b (sr) « Crkve Osečanske i Soko grad », sur http://topodgorina.com, Site de l'Office du tourisme de Podgorina (consulté le 26 novembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]