Liste des vidames de Chartres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vidame de Chartres (titre))
Porte au Vidame du cloître Notre-Dame de Chartres.

La liste des vidames de Chartres présente une liste des porteurs de ce titre de noblesse.

« Vidame » (bas latin vicedominus, composé du latin vice et dominus, « seigneur ») est un titre de noblesse français assez rare. Au cours de la période féodale, il est conféré à un officier chargé d'exercer les pouvoirs temporels (militaires et de justice) en lieu et place d'un seigneur ecclésiastique, évêque ou abbé. Le vidame est à l'origine la personne qui mène l'armée et perçoit les redevances féodales d'une seigneurie ecclésiale dont le titulaire appartient au clergé régulier ou séculier. Il applique, au nom de celui-ci, le droit seigneurial. À l'époque moderne, le titre de vidame est intégré à la hiérarchie nobiliaire considéré comme équivalent à celui de vicomte.

Le vidame de Chartres bénéficiait de l'accès au cloître Notre-Dame par une porte particulière percée dans les murailles de cet espace clos, une des neuf portes qui permettaient de contrôler les déplacements entre la ville du comte et la ville de l'évêque.

Le titre de vidame de Chartres fut attaché par périodes aux terres de Meslay-le-Vidame et de la Ferté-Arnaud, aussi appelée La Ferté-Vidame.

Liste des vidames de Chartres[modifier | modifier le code]

Familles de Chartres et de Meslay[Doyen 7][modifier | modifier le code]

  • 1223, Anceau de Chartres[3] ;
  • avant 1245, Geoffroi de Fretval[4] ;
  • 1248, Simon de Rochefort, également vicomte de Chartres[Doyen 8] ;
  • 1282, Macé, seigneur de Meslay[Doyen 9],[Doyen 4], 1264 & 1281 Macé ou Matthieu[3] (19) ;
  • 1302, Guillaume de Chartres[3] ;
  • 1331, 1375 Guillaume, seigneur de Meslay[Doyen 10].

Famille de Vendôme[modifier | modifier le code]

  • vers 1395, Robert de Vendôme, à cause de sa femme Jeanne de Chartres, héritière du titre (22) ;
  • 1408, Charles de Vendôme, fils de Robert[Doyen 11],[3] (23).
  • vers 1412, Guillaume de Vendôme, frère du précédent ;
  • 1437, Jean II de Vendôme[Doyen 12] frère du précédent[5] (24) ;
  • vers 1475, Jean III de Vendôme, fils du précédent[5], gouverneur du Berry, Chambellan du roi ;
  • 1485, 1490, 1503, Jacques de Vendôme[Doyen 12] (25) ;
  • 1530, Louis de Vendôme[Doyen 12] (26) ;
  • 1548, François de Vendôme, mort en 1560 sans postérité[Doyen 13],[6] (27).

Autres familles[modifier | modifier le code]

Prégent de la Fin ou Préjan de Lafin (1558-1624), vidame de Chartres.
Préjan de Lafin, par François Quesnel, 1583.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les nombres de 1 à 31, mentionnés entre parenthèses à la fin du paragraphe consacré à certains vidames, correspondent à la numérotation de Doyen en 1786 (tome I, p. 419 à 431).

Références[modifier | modifier le code]

  • Guillaume Doyen, Histoire de la ville de Chartres, du pays chartrain et de la Beauce, tome II, Chartres, Imprimerie de Deshayes, imprimeur de Mgr l’Évêque, (lire en ligne) sur Internet Archive ou tome II sur la bibliothèque numérique de Lyon.
  1. Doyen 1786, p. 239, tome II.
  2. Doyen 1786, p. 421, tome I.
  3. Doyen 1786, p. 267, tome II.
  4. a et b Doyen 1786, p. 278, tome II.
  5. Doyen 1786, p. 11, tome II.
  6. Doyen 1786, p. 423, tome I.
  7. Doyen 1786, p. 277 à 283, tome II.
  8. Doyen 1786, p. 15, tome II.
  9. Doyen 1786, p. 427, tome I.
  10. Doyen 1786, p. 278-279, tome II.
  11. Doyen 1786, p. 428, tome I.
  12. a b et c Doyen 1786, p. 429, tome I.
  13. a b c d e et f Doyen 1786, p. 430, tome I.
  14. Doyen 1786, p. 63, tome II.
  15. Doyen 1786, p. 431, tome I.
  • Autres références
  1. Commune de Meslay-le-Vidame, « Histoire - De l’Époque féodale à nos jours… », sur https://meslay-le-vidame.fr/decouvrir-la-commune/histoire/ (consulté le ).
  2. [PDF] Généalogie des vidames de Chartres, Étienne Pattou, dernière mise à jour 12 mars 2021 sur racineshistoire.free.fr.
  3. a b c et d La Roque de la Lontière (Gilles André de), Histoire généalogique de la maison de Harcourt (1662), t. 2, p. 1786.
  4. Auguis Les poëtes françois depuis le XIIe siècle jusqu'à Malherbe... (1824), t. 2, p. 26.
  5. a et b Anselme (père) Histoire Généalogique & Chronologique de La Maison Royale de France, (1733), t. 8, p. 730.
  6. Jules De Pétigny, « Testament de François de Vendôme, vidame de Chartres. 1560. », Bibliothèque de l'École des chartes,‎ 1850, tome 11, pp. 327-342. (lire en ligne)
  7. Mon père acheta ce fief [la Ferté-Arnauld] dans Chartres qui est le vidamé, et m'en fit porter le nom, que j'ai fait après porter à mon fils (Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, 59, 242).