Vidéodisque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Vidéodisque ou Videodisc désigne différents types de disques qui contiennent des signaux vidéo, et éventuellement audio, au format analogique ou numérique. Parmi les types de vidéodisques, on compte par exemple :

Certains modèles professionnels magnéto-optiques permettent d'enregistrer des signaux audio et vidéo.

Historique[modifier | modifier le code]

Les études et expérimentations pour enregistrer un film sur disque et le lire avec la facilité d'un microsillon remontent à l'origine de la télévision durant les années 1920 par l'inventeur John Logie Baird[1]. Il faut toutefois attendre les années 1960 pour que des fabricants produisent des prototypes destinés au grand public. Ainsi, le lecteur « vidéodisque » de RCA utilise un support type microsillon et une tête de lecture capacitive. Il est rapidement abandonné en raison de la faible qualité d'image et de l'usure rapide du disque.

Les premiers développements en technologie optique datent de 1965, conjointement chez Philips et Thomson-CSF qui prirent les premiers brevets de lecture optique. Ces études amenèrent à un premier produit grand public chez Philips, et aux premières mémoires de masse informatiques à disque optique chez Thomson-CSF.

Le Laservision est le premier système de disque vidéo, commercialisé pour la première fois par Philips et MCA en 1972. La disponibilité du Laservision dans le commerce date de 1978, à peu près en même temps que le magnétoscope. Les disques font 30 cm de diamètre.

Dans les années 1980, le format est amélioré et devient le CD-Vidéo (CDV). Il ne doit pas être confondu avec le Vidéo CD (VCD), un autre type de vidéodisque inventé en 1993 et qui restera peu usité en Europe et aux États-Unis. Le son du CD-Vidéo passe en numérique 44,1 kHz 16 bits, comme le CD audio. Il existe en deux autres tailles : vingt ou douze centimètres. Ces derniers, de la même taille qu'un CD audio, comportent une partie lisible par un simple lecteur CD et suffisamment de place pour cinq à huit minutes de vidéo, permettant de stocker un clip.

À la fin des années 1980, le CD-Vidéo est renommé Laserdisc.

Article détaillé : Laserdisc.

Le Laserdisc sera supplanté par le DVD vidéo à partir de 1995 et finalement abandonné en 1998.

Article détaillé : DVD.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] sur le site d'histoire de la vidéo TV Dawn.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tous les titres américains et japonais parus jusqu'en 1995 : Douglas Pratt, 1995 The laser Video Disc Companion, Baseline Books, New-York, (ISBN 0-9184-3290-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]