Victorien Bastet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victorien Bastet
Perpignan-Hôtel Pams-16.JPG

Vénus au myrte (1896), Perpignan, hôtel Pams.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
BollèneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation

Victorien Antoine Bastet, né le à Bollène (Vaucluse), et mort dans la même ville le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Victorien Bastet sont de petits propriétaires exploitants agricoles. Il travaille dans sa jeunesse sur l'exploitation agricole. Il suit les cours de l'école des beaux-arts d'Avignon dès 1871. Ayant obtenu une bourse, il se rend à Paris pour être admis à l'École des beaux-arts. Il effectue son service militaire à Béziers où il rencontre un riche négociant, Joseph Vallarino, qui sera son mécène.

Bastet devient hémiplégique en 1902 et meurt le 5 mars 1905. Jules Belleudy, écrivain, journaliste et préfet, a écrit : « Si ses membres étaient paralysés, son cerveau était demeuré intact, et il a pu voir des hommes qui ont la réputation, dans le monde, d'être des Mécènes, venir marchander des œuvres et profiter de son agonie pour les emporter à vil prix ; il a été la proie des Thénardier de l'art. »[1]. Une rue de Bollène porte son nom et cette ville lui a fait élever un monument commémoratif[2].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Boudon, Deux sculpteurs bollénois : Victorien Bastet - Félix Charpentier, Villedieu-du-Comtat, Hector Jacomet, , 156 p.
  • Jean-Roger Soubiran, Denise Jasmin, Jean-Jacques Gloton, Jacques Foucart, Jean-Claude Lesage et al. (préf. François Trucy et Pierre Perruchio), Le musée a cent ans, Musée de Toulon, , 450 p., 32 × 23,5 cm (ISBN 2-905076-29-1), p. 108.
  • Solenne Fétisson, Victorien Antoine Bastet (1852-1905) : Un sculpteur Bollénois méconnu, Sainte-Cécile-les-Vignes,
  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte, (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 44.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :