Victoric d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Victoric d'Amiens
Image illustrative de l’article Victoric d'Amiens
Église de Sains-en-Amiénois, tombeau de Fuscien, Gentien et Victoric
Saint
Naissance inconnue
?
Décès 287 ? / 303 ? 
Saint-Fuscien (Somme)
Vénéré à Sains-en-Amiénois, Saint-Quentin
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 11 décembre

Victoric d'Amiens († 303) : selon la tradition catholique, Victoric fut un martyr chrétien exécuté près d'Amiens sous le règne de l'empereur Maximien en même temps que Fuscien et Gentien. Fête le 11 décembre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au IIIe siècle, Victoric fut le compagnon de Fuscianus (Fuscien) chargés d'évangéliser les Morins, peuple gaulois de la région de Boulogne-sur-Mer. Quittant Thérouanne où ils avaient converti au christianisme une foule nombreuse, ils regagnaient Ambianorum (Amiens) pour y rejoindre Quentin et firent halte dans le village de Sama (actuellement Sains-en-Amiénois) où ils furent hébergés par Gentien, un vieil homme qui leur apprit que Quentin venait d'être martyrisé, à Vermand, sur ordre de Rictiovarus, préfet des Gaules.

Arrêtés, Victoric et Fuscien furent lourdement enchaînés et torturés avant d'être décapités. Ils eurent le nez transpercé de broches de fer rougies, puis leurs yeux furent arrachés avant qu'ils soient décapités[1].

La légende dit que les deux martyrs seraient ensuite revenus à Sains en portant leur tête dans les mains.

Reliques[modifier | modifier le code]

En 893, l'évêque d'Amiens, Otger, fit don à la basilique de Saint-Quentin des reliques de Victoric.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Messio, Sains et ses Martyrs: actes des Saints Fuscien, Victoric et Gentien, éd. Lambert, Amiens, 1869
  • Charles Salmon, Actes inédits des saints martyrs Fuscien, Victoric et Gentien, éd. Lemer aîné, 1861

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]