Victoria Hislop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Victoria Hislop
Victoria Hislop in autograph session.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Victoria HamsonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Britannique
Grecque (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
St Hilda's College
Tonbridge Grammar School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Ian Hislop (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Œuvres principales

Victoria Hislop (née Victoria Hamson), née le (63 ans) à Bromley, est une femme de lettres anglaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de littérature anglaise de St Hilda's College d'Oxford, elle a travaillé dans l'édition et les relations publiques avant de devenir romancière. Son premier roman, L’Île des oubliés, paru en 2005, a reçu le prix de la révélation littéraire en Grande-Bretagne. Traduit dans vingt-six pays, il s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires à travers le monde. Elle est l'épouse du journaliste et humoriste Ian Hislop.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

À noter que Une dernière danse est le titre donné à The Return dans la séquence française, tandis que The Last Dance, traduit plus tard, est Une nuit en Crète.

  • L'Île des oubliés, Paris, Les Escales, 2012, 432 p. (The Island, 2005, traduit de l'anglais par Alice Delarbre)
  • Le Fil des souvenirs, Paris, Les Escales, 2013, 432 p. (The Thread, 2011, traduit de l'anglais par Alice Delarbre)
  • Une dernière danse, Paris, Les Escales, 2014, 452 p. (The Return, 2008, traduit de l'anglais par Séverine Quelet)
  • La Ville orpheline, Paris, Les Escales, 2015, 368 p. (The Sunrise, 2014, traduit de l'anglais par Alice Delarbre)
  • Le Cœur d'Angeliki, nouvelle, Paris, Les Escales, 2015, 22 p. (« The Zacharoplasteion », 2012, traduit de l'anglais par Alice Delarbre). Nouvelle extraite du recueil The Last Dance and Other Stories et distribuée gratuitement à des fins promotionnelles.
  • Une nuit en Crète, Paris, Les Escales, 2016, 144 p. (The Last Dance and Other Stories, 2012, traduit de l'anglais par Alice Delarbre)
  • Cartes postales de Grèce, Paris, Les Escales, 2017, 512 p. (Cartes Postales from Greece, 2016, traduit de l'anglais par Alice Delarbre, photographies d'Alexandros Kakolyris)
  • Ceux qu'on aime, Paris, Les Escales, 2019, 496 p. (Those Who Are Loved, 2019, traduit de l'anglais par Alice Delarbre)
  • Cette nuit-là, Paris, Les Escales, 2021, 304 p. (One August Night, 2020, traduit de l'anglais par Alice Delarbre)
  • L'Île de Maria, jeunesse, Paris, Gründ, 2022 (Maria's Island, 2021, traduit de l'anglais par Alice Delarbre, illustré par Gill Smith). Un conte pour enfants à partir de 10 ans d'après L'Île des oubliés.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Son roman L’Île des oubliés a été adapté par la télévision grecque sous le nom To nisi (en grec Το Νησί) en une série de 26 épisodes diffusés en 2010-2011[1]. Ce roman est ensuite adapté en bande dessinée sous le même titre L'Île des oubliés, scénarisé par Roger Seiter avec des dessins de Fred Vervisch, et publié en 2021[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « To nisi (TV Series 2010– ) », sur imdb.com (consulté le )
  2. Didier Quella-Guyot, « Le goût d'une île... très particulière ! », sur bdzoom.com, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]