Victor de Sabata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Victor de Sabata
Victor de Sabata.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Label
Genre artistique
Site web
Discographie
Discographie de Victor de Sabata (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Victor (Vittorio) de Sabata (né le à Trieste d'un père catholique et d'une mère juive, tous deux musiciens - mort le à Santa Margherita Ligure) est un chef d'orchestre et un compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

De Sabata est considéré comme l'un des plus grands chefs d'orchestre de l'opéra italien, en particulier les opéras de Verdi et Puccini ; il est aussi connu pour ses directions des œuvres de Wagner ainsi que de la musique orchestrale des XIXe et XXe siècles. Comme son proche contemporain Wilhelm Furtwängler, De Sabata considérait la composition comme plus importante que la direction d'orchestre et pourtant il a acquis une meilleure reconnaissance comme chef d'orchestre. Il a été le directeur musical de l'Opéra de Monte-Carlo de 1918 à 1929 puis de La Scala de Milan de 1929 à 1953. Certains critiques voient en lui un rival de Toscanini pour le titre de plus grand chef d'orchestre italien du XXe siècle.

Ses principales compositions[modifier | modifier le code]

  • Il macigno (opéra, 1917)
  • Juventus (poème symphonique pour orchestre, 1919)
  • La notte di Platon (pour orchestre, 1923)
  • Gethsemani (pour orchestre, 1925)

Principaux enregistrements[modifier | modifier le code]

Ses enregistrements en studio sont généralement considérés comme moins intéressants que ceux qui ont été réalisés dans des opéras ou des salles de concerts. (Cela tient peut-être au fait qu'on dit de lui qu'il haïssait les enregistrements).

Heureusement, il existe plusieurs enregistrements publics qui démontrent combien De Sabata pouvait être enthousiasmant sur scène (bien que la qualité de ces enregistrements soit parfois problématique).

Ce contraste apparaît bien dans les deux versions de Mort et Transfiguration de Richard Strauss et du Requiem de Verdi énumérés ci-dessous.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]