Victor de Fast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fast (homonymie).

Victor Fastovitch (état civil inconnu) dit Victor de Fast, est un assistant-réalisateur, scénariste, monteur et réalisateur français d'origine russe, actif entre 1931 et 1958.

Il est le frère de l'acteur, scénariste, monteur et maquilleur Boris de Fast et de l'actrice Nathalie Kovanko (1899-1967) épouse du réalisateur Victor Tourjansky.

Biographie[modifier | modifier le code]

Réfugié en France après la Révolution d'Octobre avec ses frère et sœur, il réalise quelques courts-métrages (de 25 à 45 minutes maximum chacun) sur une courte période. À la même époque il est également monteur pour les films de son beau-frère Victor Tourjansky ainsi que pour un film de Maurice Gleize et dans un autre de Marcel L'Herbier.

Dans les années 1950, on le retrouve en Allemagne où réside à présent Victor Tourjansky. Il devient son assistant-réalisateur ainsi que son scénariste ou co-scénariste dans les films de ce dernier.

La carrière de Victor de Fast s'achève dans la seconde moitié des années 1950, au moment où Victor Tourjansky part s'installer en Italie pour réaliser des films sous le pseudonyme de Arnaldo Genoino.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme assistant-réalisateur :

Comme réalisateur :

Comme monteur :

Comme scénariste :

Comme collaborateur :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Aiglon de Victor Tourjansky et Victor Fastovich
  2. Journal Paris-Soir du 20 avril 1935, p. 9, rubrique Bruits de studios [1] disponible sur Gallica. Yves Mirande en fera une pièce en 1946 avec un titre légèrement différent : Ce soir je suis garçon !.
  3. Journal Paris-Soir du 3 juin 1935, p. 4, rubrique Bruits de studios [2] disponible sur Gallica.