Victor Wégria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Victor Wégria
Image illustrative de l’article Victor Wégria
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance
Fize-Fontaine
Décès (à 71 ans)
Liège
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1954-1965Drapeau : Belgique RFC Liège0- (-)
1965-1966Drapeau : Belgique Standard de Liège20 (8)
1966-1967Drapeau : Belgique Racing de Jette0- (-)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1954-1957Drapeau : Belgique Belgique -19 ans04 (0)
1956-1958Drapeau : Belgique Belgique espoirs03 (0)
1957-1961Drapeau : Belgique Belgique05 (2)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1970-1971Drapeau : Belgique EH Braives
1971-1975Drapeau : Belgique RFC Liège
1982-1983Drapeau : Belgique RFC Liège
1986-1987Drapeau : Belgique RCS Verviétois
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 21 mars 2014

Victor Wégria, né le à [Fize-fontaine ] et mort le , est un joueur de football international belge actif durant les années 1950 et 1960. Il occupait le poste d'attaquant et a été sacré quatre fois meilleur buteur du championnat. Après sa carrière, il devient entraîneur. Il est le père de l'ancien joueur et entraîneur Bernard Wégria.

Carrière[modifier | modifier le code]

Victor Wégria fait une première apparition en équipes « Premières » du Club Liégeois lors d'un déplacement au Willebroekse SV en Huitièmes de finale de la Coupe de Belgique 53-54, le dimanche . Ce jour-là, le « Great Old wallon », double champion national en titre s'aligne avec six titulaires potentiels absents, dont Pol Anoul et Louis Carré qui sont retenus avec les Diables rouges qui affrontent les Pays-Bas,... le même jour ! Les Sang & Marine sont éliminés (2-1) [1].

Le jeune attaquant est confirmé dans son rôle pour la saison 1954-1955. Il côtoie des joueurs tels Léopold Anoul, Jean-Marie Letawe, Louis Carré ou Claude Croté. Titularisé à seulement 17 ans, il inscrit ses premiers buts officiels lors de ses deux premiers matchs[2]. Ses bonnes prestations lui valent d'être appelé en équipe nationale belge dès 1957. Il termine meilleur buteur du championnat une première fois en 1958-1959 avec 26 buts inscrits, ce qui permet à son club de terminer vice-champion de Belgique à une longueur d'Anderlecht. Il est de nouveau le meilleur artificier de la compétition les deux saisons suivantes, et une quatrième fois en 1962-1963, faisant de lui le premier joueur à décrocher cette récompense individuelle à quatre reprises, un record qui ne sera battu qu'en 1986 par Erwin Vandenbergh.

Victor Wégria quitte le FC Liégeois en 1965 et rejoint les rangs du rival ancestral, le Standard de Liège. Il remporte le premier trophée de sa carrière, la Coupe de Belgique puis quitte le club après une seule saison. Il part terminer sa carrière au Racing de Jette, en Division 3. En 1962, il est engagé à l'athénée de Liège comme simple surveillant, à la sévérité peu appréciée des élèves, puis comme professeur d'éducation physique. Il prend sa retraite sportive en 1967 et se consacre ensuite à son métier d'éducateur[2].

Par la suite, il devient entraîneur des jeunes du Standard[2] et de l'équipe première du RFC Liège à deux reprises[3]. Il décède dans la nuit du à l'âge de 71 ans[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Sélections internationales[modifier | modifier le code]

Victor Wégria joue quatre rencontres avec les moins de 19 ans entre 1954 et 1957[5] et trois matches avec les espoirs entre 1956 et 1958[5]. Il est repris pour la première fois avec les « Diables Rouges » le pour disputer un match amical contre la Turquie. Il n'est rappelé que quatorze mois plus tard, le , à l'occasion d'un déplacement amical aux Pays-Bas au cours duquel il inscrit son premier but. Il joue encore à trois reprises en équipe nationale jusqu'en 1961 et malgré sa régularité et ses quatre titres de meilleur buteur du championnat, il ne sera plus jamais appelé dans les années qui suivent.

Le tableau ci-dessous reprend toutes les sélections de Victor Wégria. Les matches qu'il ne joue pas sont indiqués en italique. Le score de la Belgique est toujours indiqué en gras.

Sélections internationales de Victor Wégria[5]
Date Compétition Adversaire Lieu Score Remarque
8/12/1957 Match amical Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : Turquie Ankara 1-1 Entré après 48 minutes 48e 
19/04/1959 Match amical Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Amsterdam 2-2 But inscrit
4/10/1959 Match amical Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Rotterdam 9-1
2/10/1960 Match amical Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Belgique Anvers 1-4 But inscrit
15/03/1961 Match amical Drapeau : France France Drapeau : France Colombes 1-1
22/03/1961 Match amical Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas Rotterdam 6-2
20/05/1961 Éliminatoires Coupe du monde 1962 (Groupe 1) Drapeau : Suisse Suisse Drapeau : Suisse Lausanne 2-1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article du journal Le Soir du 05/04/1954
  2. a b et c « Victor Wégria, l'artificier liégeois », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le )
  3. (nl) « Fiche de l'entraîneur », sur Belgian Soccer Database
  4. « Décès de Victor Wégria, le bombardier liégeois », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le )
  5. a b et c « Fiche de Victor Wégria », sur site officiel de l'URBSFA

Liens externes[modifier | modifier le code]