Victor Rousseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rousseau.
Victor Rousseau
Victor Rousseau.jpg

Victor Rousseau

Naissance
Décès
(à 88 ans)
À Forest (Bruxelles)
Nationalité
Activité
Formation
Élève
Suzanne Nijs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Victor Rousseau, né à Feluy le 15 décembre 1865 et mort à Forest le 17 mars 1954, est un sculpteur wallon de nationalité belge, issu d'une lignée de tailleurs de pierre.

Il commence à tailler la pierre dès 11 ans. Il collabore au chantier du Palais de Justice de Bruxelles, sous la direction de Joseph Poelaert, et son attachement à ce métier au début de sa vie rappelle Auguste Rodin. Il intègre ensuite l’atelier du sculpteur Georges Houtstont et suit les cours de l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles.

Il fréquente le Théâtre de la Monnaie. Wagner le remarque et il acquiert à la Monnaie le sens de la danse qu'on décèle dans ses œuvres.

En 1890, il présente au concours Godecharle Tourmente de la pensée et remporte le prix qui va l'aider à voyager en Angleterre, en France et en Italie : deux ans à Paris, plusieurs mois à Florence. En France il rencontre l'art nouveau dont il relève et se lie à Charles Van der Stappen (1843-1910). Il enseigne et donne ses premières leçons de sculpture à Eugène J. de Bremaecker.

Rentré en 1894 en Belgique, il réussit à percer. Durant cinquante ans il sculptera une œuvre d'inspiration hellénique. Richard Dupierreux dira de lui qu'il sculpte les âmes.

Victor Rousseau sculptera un remarquable christ en gloire, qui orne la cathédrale d'Oviedo.

On peut voir aujourd'hui à Bruxelles, notamment : La Maturité - 1922 Montagne du Parc à Bruxelles.

Il collabore pour quelques œuvres avec Victor Horta.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Femme de trente ans (Musée royal de Mariemont).

Liens externes[modifier | modifier le code]