Victor Rousseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Victor Rousseau
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Kunst van Heden / L'art Contemporain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Victor Rousseau, né à Feluy le et mort à Forest le , est un sculpteur belge, issu d'une lignée de tailleurs de pierre.

Il commence à tailler la pierre dès 11 ans. Il collabore au chantier du Palais de Justice de Bruxelles, sous la direction de Joseph Poelaert, et son attachement à ce métier au début de sa vie rappelle Auguste Rodin. Il intègre ensuite l’atelier du sculpteur Georges Houtstont et suit les cours de l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles.

En 1890, il présente au concours Godecharle Tourmente de la pensée et remporte le prix qui va l'aider à voyager en Angleterre, en France et en Italie : deux ans à Paris, plusieurs mois à Florence. En France il rencontre l'art nouveau dont il relève et se lie à Charles Van der Stappen (1843-1910). Il enseigne et donne ses premières leçons de sculpture à Eugène J. de Bremaecker.

Rentré en 1894 en Belgique, il réussit à percer. Durant cinquante ans il sculpte une œuvre d'inspiration hellénique. Richard Dupierreux a dit de lui qu'il sculpte les âmes.

Victor Rousseau sculpte un christ en gloire, qui orne la cathédrale d'Oviedo. On peut voir aujourd'hui à Bruxelles, notamment : La Maturité - 1922 Montagne du Parc à Bruxelles. Il collabore pour quelques œuvres avec Victor Horta. C'est aussi l'arrière-grand-père de Victoria Lheureux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Femme de trente ans (Musée royal de Mariemont).

Liens externes[modifier | modifier le code]