Victor Peter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Victor Peter
Image dans Infobox.
Victor Peter,
gravure d'Adolphe Lalauze publiée dans l'Album Mariani (1897).
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Charles Victor Peter
Nationalité
Activités
Lieu de travail
Distinction

Charles Victor Peter né à Paris le où il est mort le est un sculpteur et médailleur français[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor Peter commence sa carrière dans l'atelier du sculpteur François Théodore Devaulx, puis il travaille comme praticien pour Alexandre Falguière dont il devient un ami. Il pratique également pour Jules Dalou[3], Antonin Mercié et Auguste Rodin. En 1901, il est nommé professeur à l'École des beaux-arts de Paris[4].

Il débute au Salon des artistes français en 1873. Il remporte une médaille de troisième classe en 1879, une médaille de bronze à l’Exposition universelle de 1889, une médaille de deuxième classe en 1898, une médaille d’or à l’Exposition universelle de 1900. Il réalise de nombreux modèles de médailles, des portraits et des sujets animaliers dans lesquels il se spécialise ; il a possédé un ours et un jeune lion[4]. Il excelle dans la représentation naturaliste d'animaux en petits bas-reliefs, et puise son inspiration des Fables de La Fontaine.

Il est l'auteur d'une série de portraits en médaillons d'artistes contemporains, dont Alexandre Falguière, Agathon Léonard, Léon Lhermitte, Jules Dalou, Auguste Rodin, Pierre Puvis de Chavannes ou Jean-Jacques Henner[5].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

États-Unis
France
Luxembourg

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Travaux en tant que praticien[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) L. Forrer, Biographical Dictionary of Medallists : Peter, Victor, t. IV, London, Spink & Son Ltd, , 725 p., p. 461-464.
  2. (en)L. Forrer, Biographical Dictionary of Medallists : Peter, Victor, t. VIII, London, Spink & Son Ltd, , 461 p., p. 122.
  3. Amélie Simier, assistée de Marine Kisiel, Jules Dalou, le sculpteur de la République, Petit Palais - Musée des beaux-arts de la Ville de Paris, Éditions Paris Musée, 2013, p. 21.
  4. a et b medaillescanale.com medaillescanale.com.
  5. « Victor Peter », sur le site du musée d'Orsay.
  6. a et b « Jeunes ours jouant », notice sur musee-orsay.fr.
  7. E.L.M., « Grandes manœuvres au Grand Palais », sur Parisien.fr, (en ligne).
  8. Inventaire sur Culture.fr.
  9. « musée Alphonse-Georges-Poulain de Vernon (Eure) » sur la base Joconde.
  10. « La Pensée », notice no 000SC004749, base Joconde, ministère français de la Culture.
  11. « Les Bénédictions », notice no 000SC005825, base Joconde, ministère français de la Culture.
  12. « La Centauresse », notice no 000SC004768, base Joconde, ministère français de la Culture.
  13. « Le Lion qui pleure », notice no 000SC007593, base Joconde, ministère français de la Culture.
  14. « Bernard Shaw », notice no 000SC005185, base Joconde, ministère français de la Culture.
  15. « Pan et nymphe », notice no 000SC005262, base Joconde, ministère français de la Culture.
  16. « La Duchesse de Choiseul », notice no 000SC004776, base Joconde, ministère français de la Culture.
  17. « Femme-poisson », notice no 000SC005205, base Joconde, ministère français de la Culture.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Rodin, la chair, le marbre, Paris, Éditions Hazan, 2012 (ISBN 978-2-754-10634-4). — catalogue de l’exposition éponyme au musée Rodin, à Paris, du au , mettant en lumière le travail des praticiens de l'atelier de Rodin.

Liens externes[modifier | modifier le code]