Victor Pavie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Victor Pavie
Naissance Drapeau de la France France
Décès
Activité principale
Écrivain, imprimeur

Victor Pavie, né à Angers 1808 et mort à Angers le 17 août 1886, était un écrivain, poète et historien d'art français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'imprimeurs angevins, il fit des études de droit à Paris et fut, avec son frère Théodore, introduit dans sa jeunesse dans les cénacles littéraires parisiens, devenant l'ami de Sainte-Beuve et de Victor Hugo. Il devint lui-même éditeur et imprimeur, reprenant l'établissement familial ; il soutint le romantisme naissant et fut un des premiers éditeurs du Gaspard de la nuit d'Aloysius Bertrand. Il fut vice-président de la Société d’Agriculture des Arts et des Sciences d’Angers (fondée par son père Louis Pavie en 1828), président des Conférences d'Angers et fut l’un des fondateurs des « Cercles catholiques ouvriers ». Il est l'auteur de poèmes, de souvenirs littéraires et artistiques, et de récits de voyage (dont le plus important, le récit de son voyage avec David d’Angers à Weimar, où il rencontra Goethe).

Depuis février 2010, une rue de Saint-Melaine-sur-Aubance porte son nom.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Bonchamps et sa statue (1846)
  • Eloge de David d'Angers (1853)
  • Un portrait par Watteau (1855)
  • Lettre de David d’Angers à Sainte-Beuve sur la mort de Louis Bertrand (1857)
  • Westminster et Fontevrault (1867)
  • Quinze jours en Normandie (1868)
  • Charles Dovalle (1870)
  • Goëthe et David, souvenirs d'un voyage à Weimar (1874)
  • Les Revenants : Alexandre Dumas père (1881)
  • Les Revenants : Charles Nodier (1883)
  • Œuvres choisies (1887)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]