Victor Mirshauswka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Victor Mirshauswka
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance (77 ans)
Brest, Biélorussie
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 83 kg (183 lb)
Situation en club
Poste Ailier
Carrière professionnelle *
Saison Club
CR Tiete
Palmeiras
Esporte Clube Sírio
Corinthians
Monte Líbano
Sélection en équipe nationale **
1963-1967Drapeau : Brésil Brésil

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Victor Mirshauswka, né le , à Brest, dans la République socialiste soviétique de Biélorussie, est un ancien joueur brésilien de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor a commencé sa carrière de basket-ball à l'âge de 14 ans, alors qu'il jouait pour le Tietê Regattas Club. Même en tant qu'athlète professionnel, il a réussi à réconcilier le collège d'ingénieurs où il a obtenu son diplôme de la Mackenzie Presbyterian University en 1964. [1] [2]

Il faisait partie de l'équipe qui a participé au Championnat du monde 1963, où il a disputé six matches et totalisé 90 points, permettant ainsi au Brésil de remporter le titre. Également en 1963, il remporta la médaille d'argent aux Jeux panaméricains de São Paulo et fut champion à l'Universiade de Porto Alegre. L'année suivante a intégré l'équipe olympique pour les Jeux de 1964, qui a obtenu la médaille de bronze.

Mirshawka a fait toute sa carrière dans les clubs de São Paulo, où il a défendu les équipes de Tietê, Palmeiras, Sírio (champion brésilien en 1972), Corinthians et Monte Lebanon, dans ce dernier où il a mis fin à sa carrière en 1981. [3]

Maîtrise en statistiques appliquées de l'Université de São Paulo, Mirshawka a travaillé dans plusieurs établissements d'enseignement supérieur. À la Fondation, Armando Álvares Penteado (FAAP) a travaillé pendant plus de 40 ans, où il a occupé plusieurs postes de direction, de directeur de la faculté d'ingénierie jusqu'au directeur culturel de la Fondation. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages: Qualité de la créativité (volumes 1 et 2), Qualité avec humour (volumes 1, 2 et 3), Gestion créative, L'entrepreneuriat est la solution, Le boom de l'éducation et La roue de l'amélioration. Et rédacteur en chef de Revista Criática, le premier journal national à parler de l'économie créative.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]