Victor Izrael

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victor Izrael
Description de cette image, également commentée ci-après

Pr Victor Izrael

Naissance (79-80 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France française
Profession

Victor Izrael (né en 1937 à Paris) est un cancérologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours universitaire[modifier | modifier le code]

Né à Paris en 1937, le professeur Victor Izrael effectue ses études secondaires au lycée Charlemagne et ses études supérieures à la Faculté de médecine et à la Faculté des sciences de Paris.

Interne des Hôpitaux de Paris en 1963, il conforte sa vocation de cancérologue et de chercheur au cours d’un internat polyvalent où il acquiert une culture interniste, tout en suivant les cours du professeur Jacques Monod à la Faculté des sciences et en étant assistant de biochimie des professeurs Jayle et Polonwski à la Faculté de médecine.

De 1970 à 1977, il est chef de clinique-assistant du professeur Jean-Bernard à l’hôpital Saint-Louis. Il est reçu au concours de l’agrégation de médecine (option hématologie clinique) en 1977.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

En 1977, il rejoint l’hôpital Tenon (Faculté Saint-Antoine) pour y implanter et développer la cancérologie médicale.

En 1985, il crée officiellement le service d’Oncologie médicale de l’hôpital Tenon, qu’il va diriger pendant dix-huit ans[1]. Il en fait un centre référent en cancérologie, de renom national et international.

En 1989, il fonde, avec le docteur Nicole Bru, l’APREC (Alliance pour la recherche en cancérologie), totalement consacrée à la recherche contre le cancer, qu’il dirige et préside jusqu’à aujourd’hui.

Médecin, chercheur et enseignant, le professeur Victor Izrael a aussi porté son combat contre le cancer dans d'autres cercles.

Engagements politiques et administratifs[modifier | modifier le code]

De 1995 à 2001, il est conseiller de Paris et adjoint au maire de Paris pour la santé. Il crée alors les premiers Kiosques d’Accueil et d’Information Cancer.

En 2002, il est l’un des pères du Plan Cancer, et va participer à toutes les étapes de son développement. Il sera membre de la Commission ministérielle d’orientation sur le cancer en 2002-2003, conseiller permanent de la Mission interministérielle pour la lutte contre le cancer en 2003-2005), vice-président de l’Institut national du cancer (INCa) en 2005-2010 puis administrateur de l’INCa.

Il se consacre à son activité clinique de consultant en cancérologie, ses activités clinique et de recherche à l’hôpital Tenon et au sein de l’APREC, et à son engagement sur tous les fronts dans la lutte contre le cancer.

Le , il annonce son intention de se présenter à l'élection présidentielle française de 2012, afin de relancer le Plan Cancer en le mettant au cœur de la campagne[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2002, le professeur Victor Izrael a reçu du président Jacques Chirac les insignes de chevalier de la Légion d'honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]