Victor D'Hondt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Victor D'Hondt
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
GandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Professeur d'université, juriste, militant politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Victor D’Hondt, né le à Gand et mort le dans la même ville, est un juriste belge, professeur de droit civil et fiscal à l'université de Gand. Il était aussi mathématicien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Victor D'Hondt a conçu une méthode, dite méthode d'Hondt, décrite en 1878, pour allouer les sièges aux candidats des différents partis lors d'élections proportionnelles. Sa méthode a été adoptée dans de nombreux pays, dont l'Espagne, le Japon, les Pays-Bas, le Portugal, et la Serbie en 1890. Elle est également utilisée pour les élections des list members du parlement écossais[1], les 56 membres additionnels élus par un scrutin de listes dans chacune des huit régions électorales d'Écosse.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La représentation proportionnelle des partis par un électeur, Gand, 1878.
  • Système pratique et raisonné de représentation proportionnelle, Bruxelles, 1882
  • Exposé du système pratique de représentation proportionnelle, Gand, 1885.
  • Tables de division des nombres 1 à 400 par 1 à 31 et 401 à 1000 par 1 à 13 pour la répartition proportionnelle des sièges en matière électorale avec exposé de la méthode, Gand, 1900.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Scottish electoral system », sur news.bbc.co.uk (consulté le 9 mai 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor D'Hondt, Albert Nyssens—Notice et portrait., Jules Carlier, représentation proportionnelle in Revue mensuelle n° 20/1901, pp. 29-41.

Liens externes[modifier | modifier le code]