Victor Commont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Victor Commont
Archéologue
Image illustrative de l’article Victor Commont
Présentation
Naissance
Buire-Courcelles (Somme)
Décès (à 51 ans)
Abbeville (Somme)
Nationalité Drapeau de la France française
Activité de recherche
Découvertes principales industrie lithique de Saint-Acheul (Amiens) « atelier Commont »
étude stratigraphique rigoureuse de la vallée de la Somme
études technologiques des industries lithiques
Autres activités professeur de sciences naturelles

Victor Commont (né le à Buire-Courcelles dans la Somme - mort le à Abbeville) était un géologue et préhistorien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il conduisit ses recherches en Préhistoire parallèlement à ses activités d'enseignant, d'abord comme instituteur puis comme professeur de sciences naturelles et enfin comme directeur de l'École annexe à l'École normale d'Amiens.

Il commença à fréquenter les nombreuses carrières en activité de Saint-Acheul et Montières, d’abord par intérêt pour la botanique puis pour la géologie et la Préhistoire. Lors de ses travaux de terrain, il entra en contact avec les terrassiers auprès desquels il acquit de nombreux vestiges lithiques remarquables.

Il contribua à l'étude des sites du Paléolithique inférieur et du Paléolithique moyen de la vallée de l'Oise et de la vallée de la Somme. En 1905, il découvrit dans les lœss anciens de la gravière Tellier à Saint-Acheul, à plus de 8 mètres de profondeur, une accumulation très importante de vestiges lithiques qui porte depuis le nom d’ « atelier Commont ».

Il s’intéressa aussi ponctuellement au Paléolithique supérieur et fouilla avec Henri Breuil le site de Montières à l’ouest d’Amiens.

Mobilisé lors de la Première Guerre mondiale, il continua ses explorations dans les tranchées où il contracta une grave maladie pulmonaire en novembre 1917. Il mourut en avril 1918, alors qu’il avait été évacué vers Abbeville après les bombardements d’Amiens. Après sa mort, son importante collection a été acquise par André Vayson de Pradenne.

Apport à l'étude de la préhistoire[modifier | modifier le code]

Biface de l'Acheuléen supérieur de Montières MHNT

Victor Commont a montré l’importance des études géologiques pour l’établissement des stratigraphies. Il a livré la première étude stratigraphique rigoureuse de la vallée de la Somme, mettant en évidence la relation entre l’étagement des terrasses alluviales et la chronologie. Ses études lui ont fourni des arguments pour défendre une « chronologie longue », dont il était alors l’un des rares défenseurs. Il fut aussi l’un des précurseurs des études technologiques minutieuses des industries lithiques et l’un des premiers à avoir compris les particularités du débitage Levallois.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Commont, V. (1906) « Les découvertes récentes à Saint-Acheul - L'Acheuléen », Revue de l'École d'Anthropologie, t. XVI, p. 228-241.
  • Commont, V. (1907) L'industrie de la base de la terre à briques à Saint-Acheul, Montières, Belloy-sur-Somme, Félix Alcan (Paris). Texte en ligne disponible sur IRIS
  • Commont V. (1907) L'industrie des graviers supérieurs à Saint-Acheul, Félix Alcan (Paris). Texte en ligne disponible sur IRIS
  • Commont, V. (1909) « À propos d'éolithes - silex présentant les apparences de la taille intentionnelle à la base de l'Éocène », Annales de la Société Géologique du Nord, vol. 38, p. 462-480.
  • Commont, V. (1909) Mémoires de la Société géologique du Nord. Tome 06-3., Six-Horemans (Lille). Texte en ligne disponible sur IRIS
  • Commont, V. (1913) Les Hommes contemporains du renne dans la vallée de la Somme, Mémoire de la Société des Antiquaires de Picardie 37, 430 p.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Michel Brézillon, Dictionnaire de la Préhistoire, Larousse, 1969, (ISBN 2-03-075437-4)
  • Marc Groenen, Pour une histoire de la Préhistoire, Éd. J. Millon, 1994, (ISBN 2-905614-93-5)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]