Victor Bonhommet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victor Bonhommet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Victor Bonhommet est le nom de plume de Michel Bonhommet, poète français né au Mans le et mort en 1905.

Une rue du Mans porte ce nom ; c'est l'ancienne rue du Porc-épic où il habita[1].

Il est d'abord apprenti menuisier et effectue son tour de France. Il participe à la guerre de Crimée ce qui lui vaut la médaille de Crimée de la reine d'Angleterre. Il exerce ensuite le métier de commis de banque puis devient bibliothécaire adjoint de la ville du Mans[2].

Son premier poème, à la gloire des travailleurs, Le Peuple, est publié en 1870 (imprimerie E. Monnoyer) puis il se lance dans l'écriture d'articles politiques. Le Monde politique en déshabillé paraît en 1874 (imprimerie L. Hudon). Son œuvre la plus connue est Les chansons de métiers publiée en 1888 (Léon Vanier éditeur). Ces trois titres sont disponibles sur Gallica[3].

Victor Bonhommet est aussi l'un des fondateurs et l'un des premiers présidents de la Société de libre pensée du Mans[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. bonhommet.gustine.eu
  2. Hippolyte Daguet Les poètes contemporains du Maine, 1897, à consulter sur le site de la médiathèque du Mans
  3. Le Peuple - Le Monde politique en déshabillé - Chansons de métiers
  4. Journal La Raison disponible sur Gallica